Accueil | Actualités | Médias | Médias alternatifs en France : c’est vrai aussi pour les musulmans
Pub­lié le 26 août 2013 | Éti­quettes : , , ,

Médias alternatifs en France : c’est vrai aussi pour les musulmans

C'est Le Monde qui en fait le constat : « les événements de Trappes ont acté l'essor des médias communautaires musulmans, qui se sont avérés les mieux informés et les plus suivis ». La preuve, selon le quotidien du soir, durant l'été, l'application du site Al-Kanz était parmi les plus téléchargées chez Apple.

Ce site se présente comme « un blog professionnel qui a pour vocation de répondre au besoin d’information d’une nouvelle génération de consommateurs, sur une niche en pleine expansion et dont les perspectives sont gigantesques : le marché des consommateurs musulmans ». Visiblement, de l'information des consommateurs, on est passé à l'information tout court, mais toujours à destination du même public !

Un autre site, islametinfo.fr, « l'info pour le musulman par le musulman », « a vu son audience exploser » selon Le Monde, toujours suite aux émeutes de Trappes. Autre site, islamotion.fr qui a fait le buzz avec une vidéo « Trappes, police, nikab, émeute, les médias vous mentent, voici ce qu'il s'est réellement passé », vue plus de 680 000 fois. Ses fondateurs se présentent « comme des journalistes reporters d'images », qui ont créé ce site parce qu'ils estimaient « que les gens étaient mal informés ».

Décidément, malgré tous leurs efforts, la critique des médias est en plein essor, même chez les musulmans...

Source : Le Monde - crédit photo : capture d'écran vidéo Islam et Info / Islamotion

Voir aussi : La critique des médias en plein essor

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux