Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Médiacités boucle son tour de table

20 mai 2018

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | not_global | Médiacités boucle son tour de table

Médiacités boucle son tour de table

20 mai 2018

Temps de lecture : < 1 minute

« Nous croyons que la presse doit jouer un rôle de con­tre-pou­voir au niveau local. Lut­ter con­tre la con­sti­tu­tion de baron­nies, déver­rouiller les sys­tèmes quels qu’ils soient et endiguer la défi­ance général­isée qui mine notre démoc­ra­tie. » Cette déc­la­ra­tion est tirée du man­i­feste de Mediac­ités, jour­nal en ligne d’investigation et de décryptage « décliné dans les métrop­o­les de France en autant de sites que d’agglomérations cou­vertes ».

Des transfuges de L’Express

Après le rachat de L’Express par Patrick Drahi, un cer­tain nom­bre de jour­nal­istes ont fait jouer la clause de con­science et six d’entre eux venus du ser­vice Villes et régions déci­dent de créer leur pro­pre média. Créé en décem­bre 2016 à Lille, le média en ligne a essaimé depuis à Lyon, Toulouse et Nantes. Cer­tains des jour­nal­istes fon­da­teurs étaient aupar­a­vant à La Croix comme Jacques Trente­saux le directeur de la publication.

Une orientation convenable de gauche, Médiapart en soutien

Fer­me­ment soutenu par la CFDT, le tout en ligne veut réin­ven­ter le débat démoc­ra­tique dans les villes de France. Les enquêtes sur le CHU de Toulouse ou l’opéra de Lyon ont per­mis au média de se faire un début de notoriété.

Sur le plan financier, seule­ment 25 000 euros ont été récoltés via le finance­ment par­tic­i­patif, le reste vient entre autres de Médi­a­part à hau­teur de 50 000 euros, du groupe Indi­go et d’autres investis­seurs. Cer­taines enquêtes sont repris­es par le site de Plenel comme par une par­tie des antennes locales de France 3, ce qui ne ras­sure pas vrai­ment sur l’honnêteté de l’information.

Courant avril 2018 le site revendique un peu plus de 30 000 vis­i­teurs uniques par mois et 1300 abon­nés, sans doute un peu juste pour rémunér­er une quin­zaine de pigistes par ville.

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés