Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Mathieu Deslandes : un « troll » dans le journalisme

5 février 2013

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Mathieu Deslandes : un « troll » dans le journalisme

Mathieu Deslandes : un « troll » dans le journalisme

5 février 2013

Temps de lecture : 2 minutes

Ce contenu est gratuit. L’Ojim vous informe sur ceux qui vous informent. Son indépendance repose sur les dons de ses lecteurs. Nous avons besoin de 10.000 € pour boucler la fin de l’année. Après déduction fiscale, un don de 50 € revient à 17 €.

« Taulier de Rue89 » et « Journaliste ». C’est ainsi que se définit Mathieu Deslandes. À la lecture de ses articles sur le site Rue89, et en particulier de celui du 30 janvier 2013 intitulé « Hervé Mariton : un troll à l’Assemblée », on est en droit de se poser une question bien légitime : où est la frontière entre journalisme et militantisme ?

Car l’auteur n’y va pas de main morte, et ce sans même avancer l’ombre d’un argu­ment con­tra­dic­toire, avec sa cible du jour : Hervé Mari­ton, député UMP de la Drôme. Ain­si ce dernier qual­i­fie-t-il le député de « troll », terme hérité de la « cul­ture geek » qui sig­ni­fie, selon Wikipé­dia, « une per­son­ne qui par­ticipe à une dis­cus­sion ou un débat dans le but de sus­citer ou nour­rir arti­fi­cielle­ment une polémique, et plus générale­ment de per­turber l’équili­bre de la com­mu­nauté concernée ».

En cause, l’opposition de M. Mari­ton au pro­jet de loi visant à ouvrir le mariage aux per­son­nes de même sexe. Notre cher Math­ieu Des­lan­des, farouche défenseur de ce pro­jet au vu de ses arti­cles récur­rents sur le sujet, ne sem­ble guère sup­port­er l’idée que l’on y soit opposé et s’en prend au député en usant d’attaques physiques et autres procédés dou­teux. Selon lui, Hervé Mari­ton serait « insup­port­able à souhait », aurait une voix de « cas­trat enroué en répéti­tion », une « drôle de tête d’oiseau déplumé », ce qui le rendrait « hor­rip­i­lant ». Ain­si, celui qui sem­ble se trou­ver séduisant en com­para­i­son, juge-t-il que le député se mon­tre sou­vent « odieux » sans avancer l’ombre d’un fait cor­rob­o­rant ce juge­ment et sans même se ren­dre compte que, pour le coup, c’est bien lui l’odieux de ser­vice. Détail amu­sant, notre intel­lectuel va même jusqu’à reprocher à Hervé Mari­ton de lire Balzac…

Une belle leçon de jour­nal­isme mil­i­tant venue – une fois de plus ? – de Rue89, un site pré­ten­du­ment pro­fes­sion­nel mais qui ne sem­ble guère con­naître les déf­i­ni­tions de l’objectivité, de la déon­tolo­gie et du pro­fes­sion­nal­isme. Attaquant Hervé Mari­ton sur son oppo­si­tion au mariage homo­sex­uel, Math­ieu Des­lan­des se con­tente d’accumuler les attaques ad hominem et les procès d’intention. Bref, du mil­i­tan­tisme pur et dur. Vous avez dit « troll » ?

Crédit pho­to : Audrey Cerdan/Rue89

Mots-clefs : ,

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés