Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Sauvetage d’un enfant suspendu à un balcon parisien : un héros (presque) parfait pour les médias

2 juin 2018

Temps de lecture : 3 minutes
Accueil | not_global | Sauvetage d’un enfant suspendu à un balcon parisien : un héros (presque) parfait pour les médias

Sauvetage d’un enfant suspendu à un balcon parisien : un héros (presque) parfait pour les médias

Le tableau était presque parfait. Un jeune sans papier qui vient au secours d’un enfant suspendu à un balcon. Un clandestin, qui aux yeux de beaucoup de médias symbolise la vulnérabilité, sauve un enfant en détresse. Ce geste d’héroïsme a alimenté durant le dernier week-end de mai les médias en qualificatifs admiratifs. Un tableau parfait, à quelques détails près…

Il faut recon­naitre que le geste du « sauveur de l’enfant sus­pendu » same­di 26 mai est impres­sion­nant et que la vidéo en ligne a con­tribué à son suc­cès. Dès le dimanche, les médias s’enflamment :

Pour France Info comme pour Europe 1, Ouest-France, l’information impor­tante est que « l’homme qui a sauvé un enfant sus­pendu à un bal­con est un sans-papiers malien ».

Très vite selon BFMTV, « des élus parisiens récla­ment la régu­lar­i­sa­tion de Mamoudou Gas­sama ».

Deux jours après son sauve­tage, Le Monde nous informe que Mon­sieur Gas­sama a été reçu par Emmanuel Macron à l’Elysée, lun­di 28 mai. Le prési­dent de la République « a assuré au migrant malien de 22 ans que tous ses papiers vont être régu­lar­isés ». M. Macron lui a égale­ment pro­posé d’engager les démarch­es en vue d’une nat­u­ral­i­sa­tion et il devrait inté­gr­er le ser­vice civique des sapeurs-pom­piers de Paris, déjà prêts à l’accueillir ».

L’occasion pour les médias et associations pro-migrants d’avancer leurs arguments

France Info prof­ite de l’occasion pour faire débat­tre deux invités, un élu parisien et un mem­bre d’une asso­ci­a­tion d’aide aux migrants, qui regret­tent que seul cet acte d’héroïsme per­me­tte une régu­lar­i­sa­tion rapi­de d’un sans-papi­er. Pour ne citer que quelques exem­ples, le Huff­Post donne la parole aux « défenseurs des migrants (qui) dénon­cent “l’hypocrisie” de Macron » tan­dis que Slate évoque « la régu­lar­i­sa­tion de Mamoudou Gas­sama, bonne con­science d’un État qui durcit sa poli­tique anti-migrants ».

Un tableau presque parfait

Le tableau serait par­fait s’il n’y avait cette vidéo sur inter­net où l’on voit le héros du week end cha­peauté par un mem­bre d’une asso­ci­a­tion com­mu­nau­tariste. Les pro­pos intro­duisant le réc­it du sauve­tage ne man­quent pas d’étonner : « C’est un héros noir auquel nos enfants, notre com­mu­nauté doivent s’identifier ». « On a for­cé un peu les médias à par­ler de son cas à par­tir d’aujourd’hui ».

L’association dont fait par­tie celui qui donne la parole au sauveur d’enfant n’est pas incon­nue. Les sites d’information Medias Presse Info et Boule­vard voltaire lui ont con­sacré des arti­cles, dans lesquels on apprend que l’association utilise des méth­odes proches de l’intimidation.

Quelques jours après que le Prési­dent ait évo­qué l’incompétence de « mâles blancs » pour résoudre les prob­lèmes des ban­lieues, cette anec­dote n’a pas retenu l’attention des médias main­stream. Un épiphénomène, sans doute…

Les héros du quotidien : pas si rares que ça

Pour intro­duire des élé­ments de con­texte à l’héroïsme au quo­ti­di­en, le site Damo­clès a recen­sé quelques héros ordi­naires qui n’ont pas été invités à l’Élysée. Entre Vin­cent qui sauve une famille de six enfants, vic­time d’un incendie en pleine nuit et Nico­las qui sauve une grand-mère et sa petite-fille de 3 ans en se jetant dans la Saône, la liste impres­sion­nante et fait s’interroger sur la rai­son pour laque­lle un événe­ment fait le buzz et pas les autres. Pourquoi en effet ce geste a‑t-il été, au regard de tous les autres sauve­tages héroïques, mon­té en épin­gle ? Parce qu’il a été filmé, ce qui, pour repren­dre l’expression du mil­i­tant com­mu­nau­tariste, a « un peu for­cé » les médias à en par­ler ?

Est-ce à cause du par­cours du jeune malien, passé au peigne fin par l’Élysée selon Le Figaro qui nous apprend que le jeune clan­des­tin en France usurpait une iden­tité pour tra­vailler de façon illé­gale sur les chantiers ? Beau­coup de ques­tions, cha­cun se fera sa réponse… Et quoiqu’il en soit, on se réjouit d’une vie sauvée.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Christophe Ono-dit-Biot

PORTRAIT — Né en jan­vi­er 1975 au Havre, Christophe Ono-dit-Biot a fait Hypokhâgne et Khâgne au lycée Jan­son-de-Sail­ly, à Paris, puis un DEA de Lit­téra­ture com­parée sur les écrivains fin de siè­cle « déca­den­tistes ». Il est agrégé de let­tres mod­ernes (2000).

Ali Baddou

PORTRAIT — Ali Bad­dou n’est pas seule­ment présen­ta­teur-jour­nal­iste et pro­fesseur de philoso­phie poli­tique à Sci­ences-Po. Ce mem­bre de l’hyperclasse mon­di­ale est avant tout au cœur des réseaux de pou­voir maro­cains, français (mit­ter­ran­di­ens et social­istes) et médi­a­tiques.

Johan Hufnagel

PORTRAIT — Bien qu’il n’ait, pour un jour­nal­iste, pas écrit grand chose, Johan Huf­nagel n’en est pas moins par­venu à se hiss­er aux postes clés des médias où il a posé ses valis­es. Il n’y a là rien d’é­ton­nant : son secteur d’ac­tiv­ité n’est ni l’in­ves­ti­ga­tion, ni même la sim­ple rédac­tion, mais le numérique.

Laure Daussy

PORTRAIT — Lau­re Daussy, jour­nal­iste chez Arrêt sur images traque, tou­jours avec pugnac­ité et par­fois sec­tarisme, ce qu’elle con­sid­ère de façon axioma­tique comme des préjugés sex­istes, misog­y­nes, homo­phobes ou racistes dans les représen­ta­tions médi­a­tiques.

Jonathan Bouchet-Petersen

PORTRAIT — L’entourage pro­fes­sion­nel et famil­ial de Jonathan Bouchet-Petersen est mar­qué par ses liens avec le Par­ti social­iste et ses dirigeants : les réseaux strauss-kah­niens ou de Ségolène Roy­al, la Fon­da­tion Jean Jau­rès, l’agence de com­mu­ni­ca­tion Havas World­wide de Stéphane Fouks, la Netscouade, Medi­a­part…

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision