Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
M6 : la petite chaîne qui ne monte plus ?

15 septembre 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | M6 : la petite chaîne qui ne monte plus ?

M6 : la petite chaîne qui ne monte plus ?

15 septembre 2014

Temps de lecture : 2 minutes

Mauvaise passe pour M6. Entre audience en baisse et émissions déprogrammées, le modèle de la chaîne semble s’essouffler et peine à se renouveler.

À trop jouer la carte de la téléréal­ité et des émis­sions de « coach­ing » (déco, cui­sine, relook­ing…), M6 a‑t-elle fini par tuer la poule aux œufs d’or ? La chaîne ren­con­tre en effet des dif­fi­cultés crois­santes. Ses grands « shows » (« Ice show », « Un air de star ») ne fonc­tion­nent pas et même les séries améri­caines (Per­cep­tion, Blue Bloods…) dévissent.

En 2013, M6 est ain­si descen­du à 10,6 % de part d’au­di­ence, et en 2014, elle est passée sous la barre sym­bol­ique des 10% entre avril et fin juil­let, ses plus mau­vais scores depuis 1992.

Une sit­u­a­tion cri­tique qui a poussé Thomas Valentin, le vice-prési­dent du direc­toire, à avouer publique­ment que la chaîne con­nais­sait en effet des « turbulences ».

Con­fron­tée à une baisse de ses revenus pub­lic­i­taires d’en­v­i­ron 2 % au pre­mier semes­tre, M6 est ain­si con­trainte de com­press­er ses marges et d’en­tamer des restruc­tura­tions internes, par­fois rad­i­cales. Ain­si les mag­a­zines d’in­for­ma­tion, « Cap­i­tal », « Zone in­terdite », « 66 min­utes », « Enquête exclu­sive » et « 100 % mag » ont dû fusion­ner en un plateau com­mun. Des jour­nal­istes ont été licen­ciés et cer­tains CDD n’ont pas été recon­duits tan­dis que de nom­breux sujets sont désor­mais sous-traités à des maisons de pro­duc­tion extérieures qui, elles aus­si, sont oblig­ées d’ac­cepter des baiss­es de tar­ifs de l’or­dre de 10%.

Une sit­u­a­tion déli­cate ren­for­cée par l’an­nonce, le 11 sep­tem­bre dernier, du départ de Robin Lep­roux, directeur général de M6 Pub­lic­ité et vice-prési­dent du directoire.

Face à ces dif­fi­cultés, la chaîne mise énor­mé­ment sur le suc­cès de son nou­veau pro­gramme inter­ac­t­if « Ris­ing Star ». Ce radio-cro­chet, adap­té d’un for­mat israélien, parvien­dra-t-il à stop­per l’éro­sion de l’audi­mat et à relancer la machine M6 ? Réponse d’i­ci quelques semaines.

Mots-clefs :

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés