Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
L’intox, c’est nous : France TV lance sa nouvelle attaque massive. Deuxième partie

2 juillet 2019

Temps de lecture : 3 minutes
Accueil | Veille médias | L’intox, c’est nous : France TV lance sa nouvelle attaque massive. Deuxième partie

L’intox, c’est nous : France TV lance sa nouvelle attaque massive. Deuxième partie

L’OJIM suit l’offensive majeure menée par France TV afin de cibler les différents aspects des infox, appelés « intox » par ce média. Le 1er épisode s’annonçait ainsi : « L’ère du numérique est marquée par l’omniprésence des informations. Les informations sont là, partout, tout le temps, elles forment une « jungle » dans laquelle se mélangent vraies et fausses nouvelles. Mais comment distinguer le vrai du faux ? La distinction entre le vrai et le faux est-elle aussi simple que ça ? ». Le 2e épisode s’intéresse aux « marchands d’intox ».

Épisode 2 : marchands d’intox

Le pitch : « Qui sont celles et ceux qui créent et parta­gent de fauss­es infor­ma­tions ? Pourquoi le font-ils ? Dans quels buts ? L’ar­gent ? Le pou­voir ? Le fun ? La réal­ité est plus com­plexe que la sim­ple car­i­ca­ture de marchands d’in­tox tapis dans l’om­bre de nos échanges. Les réseaux numériques per­me­t­tent aujour­d’hui de brouiller les pistes et d’in­ven­ter de nou­velles logiques pour dés­in­former à grande échelle ».

Notons que le « celles et ceux » de départ, for­mule née dans l’officine de la gauche de gou­verne­ment Ter­ra Nova au temps de la splen­deur du par­ti social­iste est du plus bel effet. Il donne le ton de ce qui va (et ne peut du coup que) suiv­re.

Le pro­pos :

  • La ques­tion est claire d’entrée : « qui sont les deal­ers ? »
  • la parole est à la direc­trice de l’ONG améri­caine First Draft News. Une vis­ite sur le site de l’ONG don­nera une idée de l’ampleur du con­trôle de l’information qui est en train de se met­tre en place.

La direc­trice iden­ti­fie trois caus­es aux intox : finan­cière, poli­tique et psy­cho-sociale. Pour la 2e cause, l’intervenante affirme que « nous avons main­tenant des preuves que la Russie et l’Iran sont inter­venus dans l’élection » de Trump.

Con­tre-vérité. C’est juste­ment ce dont il n’y a pas de preuves, ce qui explique pourquoi en ce début de cam­pagne prési­den­tielle aux Etats-Unis les médias français ne par­lent plus d’une rumeur ou intox qu’ils ont large­ment con­tribué à propager, comme le fait d’ailleurs cette inter­venante annon­cée comme spé­cial­iste en lutte con­tre les fake news.

Pour la 3e rai­son, ce sont des « hommes jeunes, en colère, qui veu­lent foutre le bor­del ».

  • Un ingénieur de Tele­com Tech explique le proces­sus qui per­met de faire remon­ter les intox dans les moteurs de recherche. Il donne l’exemple de l’Inde et de ses « fer­mes à clics » où des ouvri­ers sont exploités pour cli­quer, cli­quer et cli­quer encore. Autrement dit, bien que juste­ment ce ne soit pas dit, mon­di­al­i­sa­tion et pau­vreté sont les mamelles réelles de l’intox.
  • Une autre inter­venante évoque un faux pro­fil twit­ter qui sem­blait être celui d’une améri­caine con­ser­va­trice lamb­da, dif­fu­sant des intox au milieu de sujets non con­tro­ver­sés, pro­fil en réal­ité géré par des ana­lystes mais cité par plus de « 200 médias offi­ciels », dit-elle.

Autrement dit, c’est l’écho don­né par les médias dits tra­di­tion­nels qui per­met la dif­fu­sion con­crète d’intox qui sinon demeur­eraient can­ton­nées, comme toutes les rumeurs, au sein de groupes mod­estes.

L’épisode 2 en arrive finale­ment à son véri­ta­ble objec­tif, une expli­ca­tion détail­lée de com­ment se propage une intox. Les exem­ples con­cer­nent évidem­ment Trump et « l’extrême droite » française.

  • Pour Trump : sa page Face­book aurait vu son nom­bre d’abonnés se démul­ti­pli­er en une nuit, « une explo­sion », suite à des mil­liers de clics mex­i­cains, ce qui, dit l’intervenant, « est ironique étant don­né les énor­mités de Trump con­tre les mex­i­cains ».
  • Pour « l’extrême droite », expres­sion jamais explic­itée dans les médias français, bien qu’elle le soit de façon claire par les sci­ences poli­tiques : la rumeur selon laque­lle Macron aurait été financé par l’Arabie Saou­dite. La rumeur grandit, dit-on, car elle est envoyé à des proches de Fil­lon, puis est retweeté « par l’extrême droite » et surtout par « Mar­i­on Maréchal Le Pen ».

Les méchants sont claire­ment iden­ti­fiés. Le doc­u­men­taire ne repère rien de cet ordre chez Macron et ses proches, pas plus du côté d’Obama ou de Clin­ton. Les intox ce sont les infor­ma­tions de l’adversaire poli­tique. Les mau­vais­es langues trou­veront étrange que France TV, vivant sur fonds publics, ait des adver­saires poli­tiques…

Ne pas per­dre de vue : exem­ples récents d’observations menées par l’OJIM au sujet de France TV :

Voir aussi

L’intox, c’est nous : France TV lance sa nou­velle attaque mas­sive. Pre­mière par­tie

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.

Ivanne Trippenbach

PORTRAIT — Ivanne Trip­pen­bach est une jour­nal­iste de L’Opinion qui a fait de “l’extrême-droite” son cheval de bataille, a grand coups de dénon­ci­a­tions choc. Pour dia­bolis­er son adver­saire idéologique, la jour­nal­iste n’est pas à un détail près.

Paul Amar

PORTRAIT — Paul Amar est né le 11 jan­vi­er 1950 à Con­stan­tine (Algérie) de Charles (agent de la SNCF) et Julie Ghenas­sia. La famille sera rap­a­triée en 1961 et s’installera dans la région lyon­naise.