Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Libération, en route pour la fin du papier
Libération, en route pour la fin du papier

22 septembre 2019

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Libération, en route pour la fin du papier

Libération, en route pour la fin du papier

Libération, en route pour la fin du papier

Libération a déjà vécu plusieurs vies, du journal maoïste à la conversion à la publicité et la société marchande sous Serge July, puis la vente au capitalisme le plus débridé via les poches des Rotschild puis celles, plus profondes, de Patrick Drahi.

En pertes con­stantes de lec­torat et d’argent, le titre garde cepen­dant de pré­cieux atouts pour son pro­prié­taire. Être patron de presse quo­ti­di­enne général­iste ouvre bien des portes poli­tiques, des ouver­tures fort utiles pour SFR, BFM et les autres entre­pris­es de l’industriel fran­co-israélien (son info­gra­phie).

Des ventes papier en berne

C’est le Figaro du 16 sep­tem­bre 2019 qui reprend les chiffres de l’ACPM, les ventes en kiosque sont en recul pour l’année courante de 13% à 14000 exem­plaires et les abon­nements en retrait de 7% pour 19000 abon­nés. Des chiffres com­pa­ra­bles à ceux de L’Humanité en pleine déconfiture.

Vers des abonnements à vie et un tout numérique à prix cassés

Cet effrite­ment inex­orable du papi­er explique la poli­tique « tout pour le numérique » du DG du jour­nal Clé­ment Delpirou. Les ventes numériques frémis­sent à un peu moins de 17.000 abon­nés. Un chiffre en pro­gres­sion mais peu com­pa­ra­ble à ceux du Monde (plus de 180.000 abon­nés numériques) ou du Figaro (plus de 120.000). Sans rire, le DG annonce un objec­tif de 70.000 abon­nés numériques dans les deux ans. Comme ces abon­nés ne vont pas tomber du ciel et que le nom­bre de bobos, pro­fesseurs du sec­ondaire, habi­tant Mon­treuil, veg­ans et gen­ti­ment libéraux lib­er­taires ne peut croître indéfin­i­ment, ces abon­nés vont se sub­stituer aux achats en kiosque et aux abon­nés papier.

Le quo­ti­di­en a déjà lancé une offre d’abonnement numérique à vie pour 400 € qui aurait déjà séduit plusieurs cen­taines de clients et cette offre mir­i­fique sera renou­velée pour les fêtes. Con­clu­sion : la dis­pari­tion de la ver­sion papi­er inter­vien­dra quand Patrick Drahi, fatigué de pertes récur­rentes, tir­era le cor­don de la prise et passera au tout dig­i­tal. Peut-être en 2021, mais avec une forte pos­si­bil­ité que l’opération se fasse dès 2020. Et dans la douleur pour les jour­nal­istes et les autres employés.

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Arthur Dreyfuss

PORTRAIT — Le ben­jamin de l’état-major de Patrick Drahi n’en finit pas de mon­ter dans la hiérar­chie d’Altice.

Cyril Hanouna

PORTRAIT — Incar­na­tion de la « télé-poubelle », Cyril Hanouna truste les suc­cès et les places dans le Paysage Audio­vi­suel Français (PAF) en tant que pro­duc­teur, ani­ma­teur sur D8 avec « Touche pas à mon poste » et de radio à Europe 1 ou acteur de cinéma.

Christian Terras

PORTRAIT — C’est un homme qui appa­rait régulière­ment dans les médias quand il s’agit de faire le procès de l’Église catholique. Présen­té comme « théolo­gien », ou comme un « grand spé­cial­iste du catholi­cisme », il est con­sid­éré comme un inter­locu­teur val­able et objectif.

Mélissa Theuriau

PORTRAIT. Incar­na­tion vivante de la mix­ité heureuse et bour­geoise, cette grande prêtresse de la tolérance offi­cie depuis l’île-Saint-Louis, loin des car­cass­es de voitures brûlées et des vapeurs de haschich.

Audrey Pulvar

PORTRAIT — Audrey Pul­var est née le 21 févri­er 1972 à Fort-de-France (Mar­tinique). Son père, Marc Pul­var, est le fon­da­teur du Mou­ve­ment indépen­dan­tiste mar­tini­quais et secré­taire de la cen­trale syn­di­cale des tra­vailleurs mar­tini­quais (CSTM).