Accueil | Actualité de l'Ojim | Lettre à nos donateurs actuels et futurs
Pub­lié le 20 janvier 2020 | Éti­quettes : , ,

Lettre à nos donateurs actuels et futurs

Vous avez été nombreux à répondre aux menaces par voie judiciaire de Monsieur Ramzi Khiroun, porte-parole du groupe Lagardère pour nous faire taire. Grâce à votre soutien nous pouvons faire face aux dépenses engagées pour notre défense. Mais nous voulons faire mieux.

Khiroun vs Chollet, Lagardère vs Ojim

Comme nous l’avons signalé, le dernier courrier au juge du conseil de Monsieur Khiroun ne porte plus l’en-tête Ramzi Khiroun mais l’en-tête Lagardère.  C’est donc bien le groupe Lagardère qui s’attaque à l’Ojim et à son directeur de publication. Lagardère c’est Europe 1, Le Journal du Dimanche, Paris Match, les diffuseurs de presse Relay, de nombreuses boutiques hors taxes et espaces de restauration dans les aéroports (Lagardère Travel Retail), Hachette, Larousse etc. Un empire – certes en déclin – mais qui représente à mi-janvier 2020 (voir notre infographie) une capitalisation un peu supérieure à 2,5 milliards d’euros.

Notre réponse : croître et embellir avec votre aide

Face à ces intimidations nous avons choisi la riposte : le développement. La fable du pot de fer contre le pot de terre ne nous est pas favorable, mais l’histoire de David contre Goliath, celle des 300 spartiates contre l’armée perse montrent que ce n’est pas toujours le plus gros qui gagne. Nous mettons constamment à jour nos portraits de journalistes, nous actualisons nos infographies, nous préparons de nouveaux dossiers qui vont faire du bruit, nous avons lancé notre premier partenariat à l’étranger, nous investissons dans la vidéo. Nous pouvons déjà annoncer une première vidéo sur la nouvelle inquisition des Sleeping giants qui fera date.

Les donateurs de 2019 (quel que soit le bénéficiaire de leur dons, Ojim ou autre) qui bénéficient d’un reçu fiscal en France ont reçu le 15 janvier 2020 une avance du Trésor au titre de l’avantage fiscal consécutif à leurs dons de cette année de référence. Pourquoi ne pas investir une partie de cette somme pour nous soutenir en 2020 ? Pour les autres donateurs de 2019 ou nouveaux donateurs, un signe d’amitié de votre part, nous encouragera à persévérer. Comme nous l’avons fait l’année dernière nous réservons un dossier exclusif à nos donateurs : un dossier décapant sur la série Plus belle la vie alias Poubelle la vie, une machine de guerre libérale libertaire dont il faut arracher le masque.

Nous comptons sur vous comme vous pouvez compter sur nous.

Claude Chollet
Observatoire du journalisme OJIM
Président

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This