Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Les salariés des journaux de Tapie réclament la vente des titres
Publié le 

14 juillet 2013

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Les salariés des journaux de Tapie réclament la vente des titres

Les salariés des journaux de Tapie réclament la vente des titres

La justice envisage la saisie judiciaire de la participation que détient Bernard Tapie dans le Groupe Hersant Médias (GHM), propriétaire de La Provence, Nice Matin et Var Matin. Les syndicats s’inquiètent et appellent à une vente des titres.

« Messieurs les juges Tour­naire et Daï­eff, n’y voyez aucune entrave au libre cours de la jus­tice. Sai­sis­sez tous les biens per­son­nels que vous voudrez (…) Mais, par pitié, n’hy­pothéquez pas l’avenir de ces deux entre­pris­es en prenant des mesures con­ser­va­toires qui n’ont qu’un intérêt médi­a­tique ! », a sup­plié dans un com­mu­niqué l’in­ter­syn­di­cale de Nice-Matin.

Et celle-ci de pour­suiv­re : « Saisir les parts de Bernard Tapie dans GHM, c’est con­damn­er l’ensem­ble de ce groupe de presse à un immo­bil­isme financier qui va con­duire nos titres, en pleine muta­tion, tout droit à la liq­ui­da­tion judi­ci­aire. »

Les salariés récla­ment même la vente des titres détenus par Bernard Tapie et Philippe Her­sant : « Lais­sez au moins l’op­por­tu­nité à nos action­naires de nous ven­dre ! Oui, nous ven­dre ! M. Tapie vous voilà empêché judi­ci­aire­ment. M. Her­sant vous êtes égale­ment visé par une enquête prélim­i­naire et, depuis belle lurette déjà, en inca­pac­ité finan­cière. Or, nos titres ont aujour­d’hui un besoin urgent d’in­ve­stir pour ne pas som­br­er. Alors, Messieurs nos coac­tion­naires, prenez vos respon­s­abil­ités : à moins que vous soyez, con­tre toute attente, en mesure d’in­ve­stir 25 mil­lions d’eu­ros de cash dans Nice-Matin et autant dans La Provence, vendez-nous très vite ! »

Du côté de La Provence, on s’inquiète égale­ment. « Même s’il [Bernard Tapie, ndlr] reste aux com­man­des il est fort prob­a­ble que ses pro­jets de développe­ment tombent dans l’eau du port », a déploré un jour­nal­iste. Le prin­ci­pal intéressé l’a d’ailleurs con­fir­mé ce mer­cre­di : « Si je voulais faire des investisse­ments, je ne le pour­rais plus ».

Crédit pho­to : cap­ture d’écran vidéo Europe1

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision