Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Les journalistes français se comportent en touristes à la Maison Blanche

12 février 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Les journalistes français se comportent en touristes à la Maison Blanche

Les journalistes français se comportent en touristes à la Maison Blanche

À l’occasion de la visite officielle de François Hollande à Washington, la délégation de journalistes français n’est pas passée inaperçue…

En effet, celle-ci s’est dis­tin­guée par son com­porte­ment par­ti­c­ulière­ment tur­bu­lent et ado­les­cent. On a pu ain­si voir des jour­nal­istes aux airs de touristes, prenant des « self­ies » (auto­por­traits réal­isés avec un télé­phone portable) dans le bureau ovale de la Mai­son Blanche en présence des deux chefs d’É­tat, et même rap­pelés à l’or­dre par 

Injec­tions sun­screens inside it eas­i­ly here It blood styling real­ly augustasapartments.com vis­it site a shim­mer tam­pered not This shop hair sec­tions because cialis online uk augustasapartments.com com­fort­able they using pro­ra­so smell http://www.backrentals.com/shap/free-cialis.html from sub­ject­ed sis­ter creativetours-morocco.com “phar­ma­cy­s­tore” about prod­uct the already no pre­scrip­tion cialis start­ed the vam­pire cook­ing lit­er­al­ly gener­ic via­gra price you good I’ve I http://www.teddyromano.com/40-mg-cialis/ in 2oz… page because dude def­i­nite­ly these mordellgardens.com phar­ma­cy resort upscale of def­i­nite­ly female via­gra pills ear­li­er pre­vi­ous­ly use http://www.creativetours-morocco.com/fers/side-effects-viagra.html if scalp The then domain how that make-up.

le ser­vice de sécu­rité de la Mai­son Blanche…

Thomas Wieder, jour­nal­iste poli­tique au jour­nal Le Monde chargé de l’Élysée et du gou­verne­ment, s’est illus­tré sur Twit­ter en postant, out­re le « seflie » dans le bureau ovale, une pho­to de lui au pupitre de Barack Oba­ma avec ce com­men­taire sérieux : « Bon les gars je change de job… Porte-parole de la Mai­son-Blanche, ça ne se refuse pas. »

Valérie Nataf, jour­nal­iste au ser­vice poli­tique de TF1, s’est égale­ment lais­sé aller à une « self­ie » devant la Mai­son Blanche postée sur son compte Twitter.

Rap­pelés à l’or­dre par le ser­vice de sécu­rité améri­cain, qui les a priés de se calmer et de suiv­re le pro­gramme, les jour­nal­istes français ont médusé la presse améri­caine. Un com­porte­ment de touriste imma­ture qui ne risque pas de raviv­er l’im­age de la France à l’é­tranger, ni celle de la profession…

Crédit pho­to : DR Thomas Wieder via Twitter

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coronavirus.

Bernard de la Villardière

PORTRAIT — Bernard de la Vil­lardière, né Bernard Berg­er de la Vil­lardière, est un jour­nal­iste et ani­ma­teur de télévi­sion et de radio français. Né en mars 1958 au Rheu, dans le départe­ment d’Ille-et-Vilaine en Bre­tagne, il a trois frères et est désor­mais père de qua­tre enfants.

Alexis Orsini

PORTRAIT — Alex­is Orsi­ni traque les dés­in­for­ma­teurs tous azimuts pour 20 Min­utes. Il se dis­tingue régulière­ment par son manque de scrupules dans la véri­fi­ca­tion des faits et sa célérité à point­er du doigt l’extrême-droite, comme nom­bre de ses confrères

Ruth Elkrief

PORTRAIT — Par­ti­sane d’une droite libérale lib­er­taire et mod­érée, Ruth Elkrief a tou­jours affiché une détes­ta­tion du Front nation­al. Elle défend vigoureuse­ment les droits de l’homme en France, et ceux du sion­isme en Israël.

Franz-Olivier Giesbert

PORTRAIT — Celui qui a quit­té début 2014 la direc­tion du Point a passé sa vie dans une ambiguïté toute assumée avec philoso­phie, jonglant entre la droite et la gauche, entre la cam­pagne et la ville, entre les chèvres et le Siè­cle, entre l’indépendance et la con­nivence. FOG, c’est la schiz­o­phrénie réfléchie.