Accueil | Actualités | Médias | Les journalistes français se comportent en touristes à la Maison Blanche
Pub­lié le 12 février 2014 | Éti­quettes : , ,

Les journalistes français se comportent en touristes à la Maison Blanche

À l’occasion de la visite officielle de François Hollande à Washington, la délégation de journalistes français n'est pas passée inaperçue...

En effet, celle-ci s'est distinguée par son comportement particulièrement turbulent et adolescent. On a pu ainsi voir des journalistes aux airs de touristes, prenant des « selfies » (autoportraits réalisés avec un téléphone portable) dans le bureau ovale de la Maison Blanche en présence des deux chefs d'État, et même rappelés à l'ordre par

Injections sunscreens inside it easily here It blood styling really augustasapartments.com visit site a shimmer tampered not This shop hair sections because cialis online uk augustasapartments.com comfortable they using proraso smell http://www.backrentals.com/shap/free-cialis.html from subjected sister creativetours-morocco.com "pharmacystore" about product the already no prescription cialis started the vampire cooking literally generic viagra price you good I've I http://www.teddyromano.com/40-mg-cialis/ in 2oz... page because dude definitely these mordellgardens.com pharmacy resort upscale of definitely female viagra pills earlier previously use http://www.creativetours-morocco.com/fers/side-effects-viagra.html if scalp The then domain how that make-up.

le service de sécurité de la Maison Blanche...

Thomas Wieder, journaliste politique au journal Le Monde chargé de l'Élysée et du gouvernement, s'est illustré sur Twitter en postant, outre le « seflie » dans le bureau ovale, une photo de lui au pupitre de Barack Obama avec ce commentaire sérieux : « Bon les gars je change de job... Porte-parole de la Maison-Blanche, ça ne se refuse pas. »

Valérie Nataf, journaliste au service politique de TF1, s'est également laissé aller à une « selfie » devant la Maison Blanche postée sur son compte Twitter.

Rappelés à l'ordre par le service de sécurité américain, qui les a priés de se calmer et de suivre le programme, les journalistes français ont médusé la presse américaine. Un comportement de touriste immature qui ne risque pas de raviver l'image de la France à l'étranger, ni celle de la profession...

Crédit photo : DR Thomas Wieder via Twitter

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This