Accueil | Actualités | Médias | Les jeunes et l’évidence du support papier
Pub­lié le 13 mai 2013 | Éti­quettes : ,

Les jeunes et l’évidence du support papier

Les jeunes lecteurs de Mon Quotidien (10-13 ans), édité par Play Bac et diffusé à 150 000 exemplaires 6 jours sur 7, restent attachés au support papier.

Malgré le lancement d’une version numérique sur Ipad et internet, « seulement 1 % de nos 150 000 abonnés nous lisent sur nos applications numériques », constate François Dufour au Monde, cofondateur du journal et rédacteur en chef. « Mieux, les enfants, que nous interrogeons régulièrement, nous confirment leur attachement au papier. Certains d'entre eux ne comprennent même pas la question : pour eux, un journal c'est forcément du papier... », ajoute ce dernier.

Ainsi les jeunes lecteurs restent-ils toujours attachés, pour le côté pratique surtout, au support papier. Pour le sérieux aussi : « ils font la différence entre la lecture, sur papier, et les loisirs, sur Internet. Ils utilisent les écrans pour Facebook, les jeux et les vidéos », estime M. Dufour. Note intéressante : passés 13 ans, les lecteurs se dirigeraient surtout vers la presse gratuite car « Mon Quotidien est considéré par eux comme un support gratuit, puisqu'il est payé par les parents ».

Un constat qui donne des idées à François Dufour. « Les groupes de médias ne pensent plus qu'à Internet depuis dix ans. Si je devais lancer un journal aujourd'hui, je le ferais sur papier », conclut-il. La voie de la raison est-elle empruntée par les enfants ?

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux