Accueil | Actualités | Médias | Les « économies » de France Télévisions…
Pub­lié le 16 octobre 2013 | Éti­quettes : , , , , , ,

Les « économies » de France Télévisions…

Selon l'hebdomadaire « Le Canard enchaîné » de ce jour, le regroupement des chaînes publiques au sein de l'entreprise unique France Télévisions, réalisée entre 2009 et 2012, a coûté… 101,2 millions d'euros. Un chiffre considérable, surtout au regard des prétendues « économies » que devaient générer cette opération de concentration.

En réalité, la fusion de la quarantaine de sociétés concernées (France 2, France 3, France 4, France 5, RFO...), a suscité des dépenses somptuaires en études, cabinets de conseils, voyages, nouveaux systèmes informatiques, déménagements, emménagements, plans de départ, tables rondes, formation et autres joyeusetés. À lui seul le cabinet de conseil américain Bain et Company aurait touché plus de 11 millions d'euros d'argent public.

Pour l'instant, ni le gouvernement ni la direction de France Télévisions n'ont réagi à la divulgation de ces informations.

Voir aussi : L'ex-conseillère de Taubira
de retour à France Télévisions

Crédit photo : npcmedia via Flickr (cc)

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

19% récolté
Objec­tif : avril 2019 ! Nous avons récolté 375,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux