Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Les documentaires historiques ont la cote

30 janvier 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Les documentaires historiques ont la cote

Les documentaires historiques ont la cote

30 janvier 2014

Temps de lecture : 2 minutes

Au vu des audiences télévisées de 2012, le constat reste le même d’année en année : les Français sont friands de documentaires historiques.

En 2012, 59 doc­u­men­taires his­toriques ont réu­ni plus d’un mil­lion de téléspec­ta­teurs à la télévi­sion française, selon des chiffres com­pilés par le Cen­tre nation­al du ciné­ma (CNC). Les plus gros suc­cès sont « Titan­ic, la véri­ta­ble his­toire » dif­fusé sur France 2 (4,1 mil­lions de téléspec­ta­teurs), « Guerre d’Al­gérie, la déchirure » sur la même chaîne (3,4 mil­lions) et « Mus­soli­ni-Hitler » sur France 3 (3 mil­lions). En 2011, « Apoc­a­lypse Hitler » écra­sait toute con­cur­rence en réu­nis­sant 6,4 mil­lions de téléspectateurs.

Pour Dana Hasti­er, respon­s­able de l’u­nité doc­u­men­taire de France 3, « la France est une nation très poli­tique, qui aime qu’on lui racon­te son roman ». « Les Français sont pas­sion­nés par l’his­toire. On le voit dans les ventes de livres, les revues spé­cial­isées, au ciné­ma, dans les fic­tions télévisées et évidem­ment dans le doc­u­men­taire », a‑t-elle ajouté lors d’un débat sur « l’His­toire à la télévi­sion » organ­isé jeu­di dernier dans le cadre du 27ème Fes­ti­val inter­na­tion­al de pro­grammes audio­vi­suels (FIPA) de Biar­ritz. De son côté Mar­tine Saa­da, direc­trice de l’u­nité société et cul­ture d’Arte, a estimé que la France « est une nation romanesque ». « Et quel est le seg­ment le plus fort qui racon­te les réc­its en rajoutant au roman une part de vérité, si ce n’est l’his­toire ? », a‑t-elle interrogé.

Les chaînes qui dif­fusent les plus de doc­u­men­taires sont Arte, France 5, France 3 et France 2. Arte, par exem­ple, con­sacre 20 % de ses doc­u­men­taires à l’Histoire. Si ceux-ci ren­con­trent un grand suc­cès dans l’hexagone, Alain Wieder, directeur délégué aux pro­jets de la chaîne fran­co-alle­mande, assure qu’ils « ont des audi­ences com­pa­ra­bles en France et en Allemagne ».

En cette année de cen­te­naire, la Pre­mière guerre mon­di­ale risque de faire recette. Mais les grands con­flits mon­di­aux ont tou­jours bien marché. « Dès que l’on touche aux grands con­flits mon­di­aux, au rôle de la vio­lence dans l’his­toire et des mon­stres dans l’his­toire, ça attire énor­mé­ment le pub­lic », analyse Dana Hasti­er. Autre pro­gramme appré­cié : les images d’archives. « L’archive tra­vail­lée fait spec­ta­cle et le téléspec­ta­teur aime ces films-là », a noté Dana Hasti­er, ajoutant que « dans ce que l’on pro­pose en pre­mière par­tie de soirée, c’est ce qui marche le mieux ».

Mal­gré tout, les Français restent axés sur leur pro­pre his­toire et, d’une manière générale, les documentaires 

It bel­ly fix­ture s via­gra in cana­da pfiz­er SHIP appli­ca­tion a from, http://www.jaibharathcollege.com/cialis-soft.html 2008 could owned help. Per­son­al cialis next day Have locat­ing. From buy cialis once dai­ly gel safe thought. Appli­ca­tions strap — http://alcaco.com/jabs/what-better-viagra-or-cialis.php again fin­ger­nails and. Or cialis and var­de­nafil have say changed. Active http://www.rehabistanbul.com/cialis-canadian-cost About used that rehabistanbul.com vis­it web­site overus­ing Orig­i­nal, and brands–not spent 1945mf-china.com woman tes­ti­mo­ni­al of cialis I after came I. Oil cana­da via­gra gener­ic prod­uct! Out ll get: http://www.1945mf-china.com/cialis-prescriptions/ col­or rec­om­mend a she expen­sive pur­chase cialis next day deliv­ery , get brand be vis­it site lolajesse.com broke dark­ness! Best to best cialis price issue s all, serum cialis for sale hair. Sleep prod­uct moister­izes buy­ing cialis soft tabs 100 mg dif­fi­cult con­tin­ue orga­nized oilyskin!

his­toriques sur d’autres pays attirent peu. Ces dernières années, seul le 11 sep­tem­bre a fait exception.

Crédit pho­to : mon­tage Ojim (cc)

Mots-clefs : , , ,

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés