Accueil | Actualités | Médias | Les débuts de Nerit, la nouvelle télévision publique grecque
Pub­lié le 6 mai 2014 | Éti­quettes : ,

Les débuts de Nerit, la nouvelle télévision publique grecque

Près de onze mois après la fermeture soudaine d'ERT pour des raisons économiques, la nouvelle chaîne publique grecque Nerit a recommencé à émettre ce dimanche 4 mai.

Cette reprise a débuté à 18 heures (heure locale) par un premier journal télévisé présenté par l'ancienne présentatrice d'ERT, Adrianna Paraskevopoulou. D'après l'agence de presse ANA, Nerit (Nouvelle Radio-Internet-Télévision grecque) s'enrichira au fur et à mesure. Seize émissions sont d'ores et déjà attendues dans les 15 jours à venir.

On se souvient que le 11 juin 2013, le gouvernement avait décidé de la fermeture brutale d'ERT, la télévision publique grecque, dans le but de « répondre aux exigences de diminution des effectifs de la fonction publique imposées par les créanciers du pays, l'UE et le FMI, en échange de milliards d'euros d'aide à la Grèce depuis 2010 », indique Le Monde.

Le gouvernement avait justifié son choix en présentant la télévision publique comme « un cas d'absence exceptionnel de transparence et de dépenses incroyables ».

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

19% récolté
Objec­tif : avril 2019 ! Nous avons récolté 375,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux