Accueil | Actualités | Médias | La télévision publique grecque renoue avec le direct
Pub­lié le 27 août 2013 | Éti­quettes : ,

La télévision publique grecque renoue avec le direct

Après sa fermeture brutale le 11 juin dernier, la télévision publique grecque a émis de nouveau en direct ce mercredi 21 août.

Deux mois après sa coupure, sur décision du premier ministre grec, l’ERT a donc renoué avec le direct de 7h à 9h ce mercredi pour une émission d’information. Jusqu’alors, seuls des vieux films en noir et blanc et des documentaires étaient diffusés. Les journalistes vedettes de l’ancienne ERT, qui se nomme désormais DT, ont promis aux téléspectateurs d’être présents chaque matin à cette même tranche horaire. La diffusion des matchs de la Ligue des champions est également prévue (une priorité nationale…).

La reprise progressive des programmes originaux avait été annoncée par le ministre de l'information, Pantelis Kapsis. En marge, des journalistes de l’ancienne chaîne occupent toujours le siège historique d’ERT situé dans le nord d’Athènes. Ils y produisent et diffusent des programmes sur internet.

Crédit photo : montage Ojim (cc)

 

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux