Accueil | Actualités | Médias | Le parlement grec vote la réouverture de la télévision publique
Pub­lié le 29 avril 2015 | Éti­quettes :

Le parlement grec vote la réouverture de la télévision publique

Conformément aux promesses du nouveau gouvernement d'Alexis Tsipras, le parlement grec a voté, dans la nuit de mardi à mercredi 29 avril, le rétablissement de la radio-télévision publique ERT.

Celle-ci avait brutalement cessée d'émettre il y a deux ans dans le cadre de la politique d'austérité, provoquant colère et manifestations dans tout le pays. Au parlement, le projet de loi « Règles pour l'organisme public de radio-télévision (ERT), société anonyme », a été voté en majorité par la coalition de la gauche radicale et des Grecs indépendants. Quelques socialistes du Pasok et de la Rivière ont également approuvé la réouverture, tandis que le parti de droite Nouvelle-Démocratie s'y est opposé.

Mais la nouvelle loi ne fait pas que relancer l'émission de programmes, elle prévoit également la réintégration des 1 550 employés licenciés en 2013. La loi stipule également que « le coût de la ERT s'élève à 60 millions d'euros par an et qu'il sera couvert par la redevance qui a été fixé à 3 euros par mois ».

Critiquée par le passé pour ses gaspillages, la nouvelle ERT devrait être réformée pour y remédier. Interrompue le 11 juin 2013, l'ERT avait été remplacée un an plus tard par Nerit, qui comprenait un budget réduit et un effectif de seulement 500 employés.

Crédit photo : DR

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This