Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le parlement grec vote la réouverture de la télévision publique

29 avril 2015

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Le parlement grec vote la réouverture de la télévision publique

Le parlement grec vote la réouverture de la télévision publique

29 avril 2015

Temps de lecture : < 1 minute

Conformément aux promesses du nouveau gouvernement d’Alexis Tsipras, le parlement grec a voté, dans la nuit de mardi à mercredi 29 avril, le rétablissement de la radio-télévision publique ERT.

Celle-ci avait bru­tale­ment cessée d’émet­tre il y a deux ans dans le cadre de la poli­tique d’austérité, provo­quant colère et man­i­fes­ta­tions dans tout le pays. Au par­lement, le pro­jet de loi « Règles pour l’or­gan­isme pub­lic de radio-télévi­sion (ERT), société anonyme », a été voté en majorité par la coali­tion de la gauche rad­i­cale et des Grecs indépen­dants. Quelques social­istes du Pasok et de la Riv­ière ont égale­ment approu­vé la réou­ver­ture, tan­dis que le par­ti de droite Nou­velle-Démoc­ra­tie s’y est opposé.

Mais la nou­velle loi ne fait pas que relancer l’émis­sion de pro­grammes, elle prévoit égale­ment la réin­té­gra­tion des 1 550 employés licen­ciés en 2013. La loi stip­ule égale­ment que « le coût de la ERT s’élève à 60 mil­lions d’eu­ros par an et qu’il sera cou­vert par la rede­vance qui a été fixé à 3 euros par mois ».

Cri­tiquée par le passé pour ses gaspillages, la nou­velle ERT devrait être réfor­mée pour y remédi­er. Inter­rompue le 11 juin 2013, l’ERT avait été rem­placée un an plus tard par Ner­it, qui com­pre­nait un bud­get réduit et un effec­tif de seule­ment 500 employés.

Crédit pho­to : DR

Mots-clefs :

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés