Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Fermeture de l’ERT : mouvement de grève en Grèce
Publié le 

14 juin 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Fermeture de l’ERT : mouvement de grève en Grèce

Fermeture de l’ERT : mouvement de grève en Grèce

Une importante grève a lieu actuellement en Grèce suite à l’interruption brutale de la télévision publique ce mardi 11 juin.

Les deux plus grands syn­di­cats du pays ont dénon­cé une « déci­sion en forme de coup d’État visant à bâil­lon­ner une infor­ma­tion impar­tiale ». « Le gou­verne­ment abolit les droits des tra­vailleurs et des citoyens un par un, d’une manière sys­té­ma­tique et auto­cra­tique », a com­men­té le syn­di­cat Adedy, appelant « chaque salarié et chaque citoyen à lut­ter pour ren­vers­er les pro­jets cat­a­strophiques du gou­verne­ment ». Un syn­di­cat de jour­nal­iste a, pour sa part, appelé à une grève illim­itée.

Il a d’ores et déjà empêché la paru­tion de cer­tains jour­naux et obligé des chaînes privées à red­if­fuser d’anciens pro­grammes. En par­al­lèle, les auto­bus et métro d’Athènes sont en grève. Cepen­dant, on con­state, dans des témoignages recueil­lis par Reuters, que ce mou­ve­ment ne fait pas l’unanimité et a ravivé les ten­sions entre les fonc­tion­naires et les tra­vailleurs du privé.

« Ce que le plus mal payé des employés d’ERT se fait en un jour, je le gagne en une semaine. Alors, pourquoi devrais-je faire la grève pour eux ? », s’est ain­si inter­rogé un com­merçant. « Des cen­taines de mil­liers de per­son­nes ont per­du leur emploi. Qui a man­i­festé pour eux ? », ajoute une serveuse.

Le gou­verne­ment a stop­pé bru­tale­ment mar­di, à 22h50, les émis­sions des chaînes et radios publiques. Il promet la créa­tion d’une nou­velle struc­ture pour rem­plac­er l’ERT. Celle-ci comptera 1 600 salariés, quand l’ERT actuelle en dénom­brait 2 700. Le taux de chô­mage en Grèce a récem­ment atteint 27 % et 850 000 emplois ont été sup­primés depuis 6 ans, début de la réces­sion.

Crédit pho­to : mon­tage Ojim (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision