Accueil | Actualités | Médias | Le site de Carla Bruni a coûté 410 000 euros à l’État
Pub­lié le 25 juillet 2013 | Éti­quettes :

Le site de Carla Bruni a coûté 410 000 euros à l’État

410 000 euros : voilà ce qu’a coûté le site web de la fondation de Carla Bruni pour les années 2011-2012. C’est ce que révèle en creux le dernier rapport de la Cour des comptes qui prend acte des économies réalisées par l'Élysée s’agissant de ses dépenses internet.

Du 1er janvier au 15 mai, l’Élysée a dépensé 373 809 euros pour sa cellule Internet, somme ramenée à 180 000 euros durant les six premiers mois de présidence Hollande. « Il n’y a plus de site internet spécifique dédié à la conjointe du président, financé par le budget de la présidence (pour un coût de 0,33 million d’euros en 2011 et de 0,08 million d’euros en 2012) : il existe aujourd’hui une rubrique au nom de la compagne du Président sur le site de la présidence », peut-on lire dans ce rapport.

Le site politique.net a ainsi pu calculer que le site de l’ex première dame, mis en ligne en 2009 et toujours disponible (www.carlabrunisarkozy.org), a été pris en charge par l’État pour la somme incroyable de 410 000 euros…

Le hacker Olivier Laurelli, alias Bluetouff, co-fondateur du site Reflets.info, n’en revient pas. Il a a analysé dans le détail le site de Carla Bruni pour Rue89 et estime que « le contribuable s’est fait escroquer ». Selon lui, les « ingrédients pour en arriver là sont : des prestataires multiples, une gestion de projet qui respire l’incompétence, des choix techniques douteux (…), une folie des grandeurs et un doigt tendu bien haut au contribuable » !

Crédit photo : capture d'écran site www.carlabrunisarkozy.org

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This