Accueil | Actualités | Médias | Le Point : FOG souhaite se retirer en 2014

Le Point : FOG souhaite se retirer en 2014

Franz-Olivier Giesbert s’apprêterait, selon Les Échos, à prendre du recul par rapport à son magazine, Le Point, à partir de janvier 2014.

Le patron du Point souhaite ainsi profiter de son 65ème anniversaire pour se mettre quelque peu en retrait. « Franz fêtera ses 65 ans le 18 janvier prochain et il se répand dans les couloirs du Point en disant qu’il va prendre ses distances à ce moment là. Il dit qu’il n’animera plus les conférences de rédaction du journal, sauf peut-être, de temps en temps, celle du vendredi qui est une conférence prospective », avance une source interne.

Actuellement, le directeur de la publication décide chaque semaine des unes du magazine. À compter de 2014, il sera nettement plus désengagé de la ligne éditoriale. « Tout cela va se faire progressivement. Il n’y aura pas un avant et un après. Giesbert ne cessera pas d’être patron du jour au lendemain », renchérit une autre source. FOG avait déjà, en 2009, amorcé ce mouvement de recul en cédant son poste de président-directeur général à Cyril Duval.

Ce dernier aspire d’ailleurs, également en 2014, à faire de même en se retirant au profit d'Édouard Broustet, président de la régie publicitaire du Point, ou de François Claverie, administrateur général de SEBDO Le Point, la société éditrice du journal. Pour la succession de FOG, c’est le jeune Étienne Gernelle, 37 ans, directeur de la rédaction depuis 2010, qui devrait le remplacer.

Franz-Olivier Giesbert continuera cependant à écrire son éditorial de la semaine dans le magazine, et souhaite, en privé, se consacrer plus amplement à l’écriture de ses romans.

Crédit photo : Thesupermat via Wikimedia (cc)

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

20% récolté
Nous avons récolté 405€ sur 2.000€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Téléchargez l’application

L'Ojim sur iTunes Store