Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le Point attaqué par SOS Racisme

10 décembre 2013

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Le Point attaqué par SOS Racisme

Le Point attaqué par SOS Racisme

10 décembre 2013

Temps de lecture : 2 minutes

Même les médias les plus modérés et les plus institutionnalisés ne sont pas à l’abri des foudres des pointilleux censeurs de SOS Racisme. Pour avoir, en 2012, publié un article sur l’« intrigante réussite des Chinois de France », l’hebdomadaire Le Point est en effet aujourd’hui attaqué par SOS Racisme pour diffamation raciale.

L’article en cause, pub­lié en août 2012, dépeignait le par­cours typ­ique de l’im­mi­grant chi­nois, de la clan­des­tinité à la réus­site. Un encadré énumérait « les 5 com­man­de­ments de l’en­tre­pre­neur chi­nois », par­mi lesquels « Tu ne paieras pas d’im­pôts », ou encore « Tu ne rémunér­eras pas tes employés car ce sont des mem­bres de ta famille ».

La prési­dente de SOS Racisme, Cindy Léoni, s’est dite « ter­ri­ble­ment heurtée » et « choquée » par ces pro­pos. L’association a donc attaqué le mag­a­zine ven­dre­di dernier devant le tri­bunal cor­rec­tion­nel de Paris. Devant celui-ci, Mme Léoni a rem­placé le mot « chi­nois » par « juif » ou « arabe ». « A ce moment-là, le poids de l’his­toire et des batailles que nous menons prend tout son sens », en a‑t-elle conclu.

Franz-Olivi­er Gies­bert, con­nu pour son humour potache, avait à l’époque regret­té « que cette his­toire ait été prise au pre­mier degré, alors que c’é­tait de l’hu­mour, une forme d’hu­mour qui n’est pas passée ». Le pro­cureur Aurore Chau­velot a quant à elle estimé que si cer­tains pro­pos ne sont pas diffam­a­toires, l’en­cadré se livre au con­traire à une « général­i­sa­tion outrancière ».

Selon l’avocat du Point, l’ar­ti­cle 32 de la loi du 29 juil­let 1881 sur la diffama­tion « n’est pas l’ar­bi­tre du bon ou du mau­vais goût ». Il réfute toute « général­i­sa­tion hâtive sur tous les Chi­nois » et estime que l’article, qui « cristallise de manière car­i­cat­u­rale et peut-être mal­adroite le par­cours d’im­mi­grants chi­nois », évoque unique­ment ceux qui vien­nent de Wen­zhou. Le délibéré sera ren­du le 24 jan­vi­er 2014.

Crédit pho­to : joeben­jamin via Flickr (cc)

Mots-clefs :

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés