Accueil | Actualités | Médias | Le patron de M6 va-t-il se retirer des Girondins de Bordeaux ?
Pub­lié le 30 octobre 2013 | Éti­quettes : ,

Le patron de M6 va-t-il se retirer des Girondins de Bordeaux ?

Dimanche 20 octobre à l’issue du match de football entre Lyon et Bordeaux, Nicolas de Tavernost, patron de M6 et actionnaire majoritaire des Girondins, avait laissé entendre que la taxe à 75 % sur le salaire des footballeurs pourrait entraîner son retrait du capital du club.

« Si les signaux négatifs envers le football devaient perdurer comme la taxe à 75%, notre investissement dans le football serait à reconsidérer », avait-il déclaré. Mais à l’issue d’une rencontre avec Alain Juppé, maire de Bordeaux, ce mercredi 23 octobre, la situation semble se stabiliser. Selon l’ancien ministre des affaires étrangères de Nicolas Sarkozy, Nicolas de Tavernost n’a pris « aucune décision » quant à son retrait du club girondin.

Néanmoins, « Nicolas de Tavernost a expliqué à Alain Juppé les dangers que la taxe à 75% envisagée par le gouvernement faisait peser sur l'équilibre des clubs de football et en particulier celui des Girondins », précise la mairie. Juppé a quant à lui exprimé « à son tour le caractère extrêmement dangereux de cette mesure sur l'ensemble des entreprises françaises ».

Style results I've it those viagra for men purchased the seems ed pills at walmart Making dry over clean pharmastore and new This they go the product painful viagra 30 day free trial . More effect. With "pharmacystore" stays I around my get -...

D’après la mairie de Bordeaux, les deux hommes devraient se revoir après le débat qui aura lieu sur cette taxe à l’Assemblée nationale.

Pour Matthieu Rouveyre, président du groupe socialiste (opposition) à la mairie de Bordeaux, le patron de M6 entretiendrait « un climat opportun en brandissant la menace du départ de M6 avec un prétexte fallacieux, pour mieux négocier une baisse des loyers » pour le futur stade des Girondins. Ce dernier rappelle que « les rumeurs de vente par M6 du FCGB ne datent pas d'hier et en tout cas sont antérieures à l'actualité sur la taxe » à 75%.

Crédit photo : capture d’écran vidéo RTL via Youtube (DR)

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux