Accueil | Actualités | Médias | Le Monde écarté de la signature du contrat des Rafale
Pub­lié le 22 février 2015 | Éti­quettes : ,

Le Monde écarté de la signature du contrat des Rafale

Directeur du journal Le Monde, Gilles Van Kote a publié ce lundi une courte tribune dans laquelle il déplore la mise à l'écart de son quotidien lors de la cérémonie de signature du contrat de vente de 24 avions Rafale à l'Égypte.

« À la différence de ses principaux confrères » Le Monde, qui avait révélé puis analysé cette signature, n'a en effet pas reçu d'accréditation pour accéder au lieu. « Que nous reprochent les autorités françaises ? D’avoir annoncé l’accord, dans notre édition du 13 février ? D’avoir rappelé, dans notre éditorial des 15 et 16 février, que l’euphorie provoquée par cette vente dans les sphères gouvernementales françaises ne devait pas faire perdre de vue à celles-ci les réalités du régime égyptien ? », s'interroge M. Van Kote.

« Dans tous les cas, nous regrettons leur décision injustifiable », conclut-il.

Voir nos infographies du groupe Le Monde et du groupe Dassault

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This