Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le Monde, des finances entre chèvre et chou

3 mai 2020

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Le Monde, des finances entre chèvre et chou

Le Monde, des finances entre chèvre et chou

Le quotidien du soir libéral libertaire demeure avec Le Figaro, quotidien du matin, un des deux quotidiens nationaux généralistes appuyés sur des groupes de presse diversifiés. Le Monde vient de publier ses résultats 2019, des résultats contrastés et des inquiétudes pour 2020.

Chiffre d’affaires stable

Le groupe Le Monde (voir notre info­gra­phie) c’est le quo­ti­di­en éponyme mais c’est aus­si Téléra­ma, L’Obs, Cour­ri­er Inter­na­tion­al et même… Prier. L’activité est sta­ble d’une année sur l’autre : 302M€ con­tre 305M€, une très légère baisse. Le cash-flow opéra­tionnel passe de 12M€ à 14M€ avec une forte aug­men­ta­tion (30%) des abon­nés numériques du quo­ti­di­en.

Mais des nuages pour 2020

Alors que Robert Louis-Drey­fus se bat pour un beau dia­ble pour que les quo­ti­di­ens tirent leur épin­gle du jeu de la fail­lite de Presstal­is (et con­tin­u­ent à pom­per les finances des mag­a­zines), la décon­fi­ture du dis­trib­u­teur coûtera plusieurs mil­lions d’euros au groupe. La fer­me­ture de nom­breux points de ventes et le con­fine­ment des clients vont entraîn­er sur le trimestre mars/avril/mai un recul des recettes de l’imprimé, sans compter une manne pub­lic­i­taire en berne. Là, ce serait plutôt des dizaines de mil­lions de manque à gag­n­er qui seraient en cause, mal­gré une forte pro­gres­sion du numérique.

Un mal­heur n’arrive jamais seul. Le chantier du nou­veau siège, où le groupe fai­sait tra­vailler des clan­des­tins, a pris du retard. Plusieurs départe­ments n’ont pas rejoint le navire ami­ral de la gare d’Austerlitz et sont restés dans le 13ème arrondisse­ment entraî­nant un dou­ble loy­er. Le crédit-bail du nou­veau siège approche les 200M€ et il fau­dra com­mencer à pay­er les loy­ers ou les rede­vances dès 2020. Gageons que les ban­ques sauront se mon­tr­er com­préhen­sives pour le groupe et son action­naire de référence, le papi­vore Xavier Niel.

Voir aussi

PQR : l’of­fen­sive des oli­gar­ques. Com­ment Xavier Niel et ses amis investis­sent mas­sive­ment dans la PQR (presse quo­ti­di­enne régionale), dans la per­spec­tive des élec­tions régionales de 2021, dernières élec­tions avant la prési­den­tielle de 2022.

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Abel Mestre

PORTRAIT — Faut-il class­er Abel Mestre dans la caté­gorie jour­nal­iste ? Abel Mestre con­stitue à lui seul un fourre-tout de l’extrême extrême-gauche, allant du stal­in­isme à l’anarchisme en pas­sant par le trot­skisme expéri­men­tal et l’action de rue.

Sophia Aram

PORTRAIT — Issue d’une famille d’o­rig­ine maro­caine, Sophia Aram est née à Ris-Orangis (Essonne) le 29 juin 1973. Sophia Aram s’ini­tie à l’art de l’im­pro­vi­sa­tion dans les étab­lisse­ments sco­laires de Trappes puis au sein de la com­pag­nie « Déclic Théâtre », où elle côtoie Jamel Deb­bouze.

Christophe Ono-dit-Biot

PORTRAIT — Né en jan­vi­er 1975 au Havre, Christophe Ono-dit-Biot a fait Hypokhâgne et Khâgne au lycée Jan­son-de-Sail­ly, à Paris, puis un DEA de Lit­téra­ture com­parée sur les écrivains fin de siè­cle « déca­den­tistes ». Il est agrégé de let­tres mod­ernes (2000).

Ali Baddou

PORTRAIT — Ali Bad­dou n’est pas seule­ment présen­ta­teur-jour­nal­iste et pro­fesseur de philoso­phie poli­tique à Sci­ences-Po. Ce mem­bre de l’hyperclasse mon­di­ale est avant tout au cœur des réseaux de pou­voir maro­cains, français (mit­ter­ran­di­ens et social­istes) et médi­a­tiques.

Johan Hufnagel

PORTRAIT — Bien qu’il n’ait, pour un jour­nal­iste, pas écrit grand chose, Johan Huf­nagel n’en est pas moins par­venu à se hiss­er aux postes clés des médias où il a posé ses valis­es. Il n’y a là rien d’é­ton­nant : son secteur d’ac­tiv­ité n’est ni l’in­ves­ti­ga­tion, ni même la sim­ple rédac­tion, mais le numérique.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision