Accueil | Actualités | Médias | Le groupe Bayard se porte bien
Pub­lié le 24 octobre 2019 | Éti­quettes : ,

Le groupe Bayard se porte bien

Nous vous avions présenté globalement le dernier bébé du groupe Bayard, La Croix Hebdo puis avions analysé le contenu du premier numéro. Les bons résultats de Bayard pour l’exercice 2018/2019 expliquent pourquoi cet investissement a été possible.

Chiffre d’affaires stable, un résultat net en hausse

Suivant le communiqué du groupe Bayard : le chiffre d’affaires consolidé de l’exercice 2018/2019 s’élève à 344,3 M€, en légère progression par rapport à l’exercice précédent (343,4 M€). La marge opérationnelle du Groupe représente 5 % du chiffre d’affaires. Le résultat net du groupe s’élève au 30 juin 2019 à 3,9 M€ contre 0,3 M€, l’année précédente.

Faits marquants

L’exercice a été marqué par la vitalité des activités presse et édition du secteur jeunesse, la croissance du portefeuille d’abonnements numériques de La Croix et la poursuite des investissements autour du développement des audiences et du numérique. Les activités et les portefeuilles abonnés de la presse jeunesse des deux marques, Bayard et Milan, ont connu une croissance soutenue. Sur le marché du livre, les ventes des labels BD de Bayard Editions ont connu un bel essor, notamment grâce à la série Mortelle Adèle dont près d’un million d’exemplaires ont été vendus sur l’exercice, le groupe Bayard se hissant ainsi à la seconde place des éditeurs de BD jeunesse en France. Les abonnements numériques de La Croix ont poursuivi leur progression sur la période (+40%).

Démarrage de la Chine

Parallèlement, le groupe, implanté dans dix pays, a poursuivi son développement international avec notamment le démarrage des ventes de sa maison d’édition jeunesse en Chine (Bayard Bridge créée en partenariat avec un fonds d’investissement sino-américain). Les activités internationales du groupe représentent un cinquième du chiffre d’affaires consolidé.

Perspectives

Cette dynamique a permis le lancement de La Croix L’Hebdo, magazine de fin de semaine du quotidien, le 4 octobre 2019. La Croix L’Hebdo paraît tous les vendredis, et représentera un investissement de 3M€ étalé sur plusieurs années. Le Pèlerin a lancé une nouvelle formule début 2019, ce sera le cas également pour le mensuel Notre Temps destiné aux seniors, en novembre 2019 à l’occasion de son numéro 600.

Voir aussi : Infographie : le groupe Bayard

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This