Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Youpi de Bayard, jeunesse et propagande

6 janvier 2023

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Youpi de Bayard, jeunesse et propagande

Youpi de Bayard, jeunesse et propagande

6 janvier 2023

Temps de lecture : < 1 minute

Ce contenu est gratuit. L’Ojim vous informe sur ceux qui vous informent. Son indépendance repose sur les dons de ses lecteurs. Après déduction fiscale, un don de 50 € revient à 17 €, un don de 100 € revient à 34 €.

Le groupe de presse chrétien Bayard, c’est un empire. Créé et possédé par la congrégation des Augustins de l’Assomption, le groupe est présent dans la presse classique (La Croix, Le Pèlerin), la presse jeunesse (Pom d’api, Youpi, Babar etc), la presse senior (Notre temps), les magazines centrés sur une région (Alpes, Bretagne, etc), la presse religieuse (Prions en Église, Panorama etc). C’est aussi un redoutable vecteur diversitaire et immigrationniste. Exemple avec le numéro de décembre 2022 de Youpi.

Youpi vient envahir l’Europe

C’est au fonds le thème prin­ci­pal du numéro, sous-titre « l’histoire vraie d’une famille de réfugiés ». Youpi, douze numéros par an, 6 € par numéro, s’adresse aux 5/8 ans. Citons la présen­ta­tion du numéro de décem­bre 2022 sur le site de Bayard :

Youpi te racon­te l’histoire vraie d’une petite fille, Eliz­a­beth. Elle a dû quit­ter le pays où elle vivait, l’Afrique du Sud, parce que des gens voulaient faire du mal à ses par­ents. Alors toute sa famille est venue en France, et Eliz­a­beth a appris à vivre d’une nou­velle façon. Heureuse­ment, cette his­toire finit bien ! Et comme Noël approche, Youpi te pro­pose aus­si des recettes faciles à faire pour le soir du réveil­lon. Miam !

Un con­te de fées ou un cauchemar pour les petits Européens ? Nous lais­sons la réponse à nos lecteurs.

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés