Accueil | Actualités | Médias | Le gratuit Bordeaux 7 passera-t-il l’année ?
Pub­lié le 5 janvier 2015 | Éti­quettes : ,

Le gratuit Bordeaux 7 passera-t-il l’année ?

Le Groupe Sud Ouest va surveiller de près les performances du gratuit Direct Matin Bordeaux 7, créé en 2004. Diffusé à près de 30 000 exemplaires en semaine, il a accusé un déficit de 350 000 euros à la fin de l’année 2014 à cause de la baisse des revenus issus de la publicité.

Lors du conseil d'entreprise du 15 décembre dernier, le directeur général délégué Patrick Venries a annoncé qu’un des trois journalistes du gratuit allait intégrer la rédaction de Sud Ouest afin d’équilibrer les comptes. Le personnel de Bordeaux 7 fait en effet partie de la même société que celle du groupe, la Société Anonyme de Presse et d’Édition du Sud Ouest (S.A.P.E.S.O.). Par ailleurs, selon le compte-rendu de la section CGT du quotidien, si la situation économique du gratuit bordelais ne s'améliorait pas en 2015, son arrêt définitif serait envisagé.

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

19% récolté
Objec­tif : avril 2019 ! Nous avons récolté 375,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux