Accueil | Actualités | Médias | Le Courrier International en grève contre un plan social
Pub­lié le 15 octobre 2013 | Éti­quettes : ,

Le Courrier International en grève contre un plan social

Lors d’une assemblée générale tenue aujourd’hui, les salariés de Courrier International ont voté la grève avec effet immédiat. Ils demandent le retrait d’un plan de licenciements qui pourrait toucher 29 personnes en poste et 25 pigistes réguliers.

PresseNews rapportait en effet la semaine dernière que la direction de Courrier international SA, la société éditrice de l'hebdomadaire éponyme appartenant au groupe Le Monde, avait annoncé aux élus du comité d’entreprise jeudi 10 octobre son intention d'ouvrir un « plan de sauvegarde de l'emploi ».

Ainsi, 30% des effectifs serait supprimés selon ce plan. Cette décision majeure provient de l’arrêt imminent du site Presseurop.eu, appartenant au Courrier International, qui sera stoppé en décembre. La Commission européenne avait annulé en juillet dernier son appel d'offres pour le remplacement de ce même site, auquel l’hebdomadaire était candidat. Cet arrêt à venir représente une perte de 10% des recettes globales, soit 3 millions d’euros.

C’est donc les dix salariés de Presseeurope.eu qui seront directement concernés par les suppressions de poste. À ces derniers s’ajouteront une douzaine de suppressions supplémentaires, que la direction justifie par la situation économique de l’hebdomadaire. Car malgré une nouvelle formule lancée en septembre 2012, la diffusion du Courrier International a encore chuté de près de 8% en 2012-2013 (DSH OJD: 189 549 exemplaires). Celui-ci serait tout juste à l’équilibre cette année, avec environ 33 millions d’euros de recettes.

L’écrivain et réalisateur Gérard Mordillat a transmis hier une lettre de soutien aux salariés dans laquelle il écrivait : « Pourquoi ce plan de licenciements ? Personne ne peut croire que l'on fait le même journal avec moins de journalistes, moins de pages, moins de tout. À l'évidence, cette décision n'est justifiée en rien, sinon par une opération financière. Courrier International est un titre essentiel de la presse française, indispensable même à quiconque veut lire l'actualité hors de frontières étroites des publications nationales. Je veux assurer l'ensemble du personnel de mon soutien actif dans le combat qu'il engage contre ceux qui n'ont d'autre objectif que de garantir aux actionnaires la pérennité de leurs dividendes ».

Le bras de fer est à présent entamé entre la direction et les salariés.

Crédit photo : capture d'écran site courrierinternational.com

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This