L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le Collectif des Usagers des médias du Service Public saisit le CSA

12 décembre 2016

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Le Collectif des Usagers des médias du Service Public saisit le CSA

Le Collectif des Usagers des médias du Service Public saisit le CSA

12 décembre 2016

Temps de lecture : < 1 minute

Récemment sur notre site, Henri Charpentier dénonçait les partis pris, les mensonges, la grasse connivence de la matinale de Patrick Cohen sur France Inter. Le journal Causeur a consacré dans son numéro de novembre 2016 vingt pages à la radio d’État dont le conformisme ne cesse d’étonner. Le Collectif des Usagers des médias du Service Public de l’Audiovisuel vient de saisir le CSA pour l’humour bien particulier de la radio « publique ».

Les « humoristes » sont nom­breux sur la radio depuis Sophia Aram jusqu’à la pop­u­laire belge Char­line Van­hoeck­er en pas­sant par François Meurice et Pablo Mira. Ce dernier est avec Sébastien Liébus le fon­da­teur du Gorafi (ana­gramme du Figaro) un site par­o­dique d’informations fondé en 2012 sur le mod­èle de The Onion britannique.

Mora sévit régulière­ment sur France Inter dans le ton aimable­ment sec­taire et cor­rosif cher à sa direc­tion. Le 10 novem­bre 2016 Mora dédi­ait une chronique pseu­do décalée à l’élection de Trump. Au milieu de « finess­es » (la com­para­i­son clas­sique avec Hitler et Mus­soli­ni, France Inter adore le point God­win) Mora se laisse aller « Trump c’est le can­di­dat qui redonne aux améri­cains l’espoir, l’espoir qu’il soit assas­s­iné avant son investi­ture ». Bigre ! Imag­i­nons qu’un comique améri­cain sur Fox News ait sug­géré l’élimination du mal­heureux François Hol­lande en 2012, que n’aurions nous enten­du sur France Inter sur l’extrême indé­cence de ce média con­ser­va­teur américain !

C’est dans ce con­texte que Maître Gold­nadel vient de saisir le CSA pour sanc­tion­ner ce dévoiement. La sai­sine a été effec­tuée le 21 novem­bre au nom du CUSPA le Col­lec­tif des Usagers des médias du Ser­vice Pub­lic de l’Audiovisuel. Tous ren­seigne­ments sur ce Col­lec­tif peu­vent être obtenus en écrivant à [email protected]. Au 12 décem­bre 2016 le CSA n’avait pas réagi.

Voir aussi : Patrick Cohen, contre la liberté de penser

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés