Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le Collectif des Usagers des médias du Service Public saisit le CSA

12 décembre 2016

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Le Collectif des Usagers des médias du Service Public saisit le CSA

Le Collectif des Usagers des médias du Service Public saisit le CSA

Récemment sur notre site, Henri Charpentier dénonçait les partis pris, les mensonges, la grasse connivence de la matinale de Patrick Cohen sur France Inter. Le journal Causeur a consacré dans son numéro de novembre 2016 vingt pages à la radio d’État dont le conformisme ne cesse d’étonner. Le Collectif des Usagers des médias du Service Public de l’Audiovisuel vient de saisir le CSA pour l’humour bien particulier de la radio « publique ».

Les « humoristes » sont nom­breux sur la radio depuis Sophia Aram jusqu’à la pop­u­laire belge Char­line Van­hoeck­er en pas­sant par François Meurice et Pablo Mira. Ce dernier est avec Sébastien Liébus le fon­da­teur du Gorafi (ana­gramme du Figaro) un site par­o­dique d’informations fondé en 2012 sur le mod­èle de The Onion bri­tan­nique.

Mora sévit régulière­ment sur France Inter dans le ton aimable­ment sec­taire et cor­rosif cher à sa direc­tion. Le 10 novem­bre 2016 Mora dédi­ait une chronique pseu­do décalée à l’élection de Trump. Au milieu de « finess­es » (la com­para­i­son clas­sique avec Hitler et Mus­soli­ni, France Inter adore le point God­win) Mora se laisse aller « Trump c’est le can­di­dat qui redonne aux améri­cains l’espoir, l’espoir qu’il soit assas­s­iné avant son investi­ture ». Bigre ! Imag­i­nons qu’un comique améri­cain sur Fox News ait sug­géré l’élimination du mal­heureux François Hol­lande en 2012, que n’aurions nous enten­du sur France Inter sur l’extrême indé­cence de ce média con­ser­va­teur améri­cain !

C’est dans ce con­texte que Maître Gold­nadel vient de saisir le CSA pour sanc­tion­ner ce dévoiement. La sai­sine a été effec­tuée le 21 novem­bre au nom du CUSPA le Col­lec­tif des Usagers des médias du Ser­vice Pub­lic de l’Audiovisuel. Tous ren­seigne­ments sur ce Col­lec­tif peu­vent être obtenus en écrivant à contact@collectif-uspa.fr. Au 12 décem­bre 2016 le CSA n’avait pas réa­gi.

Voir aussi : Patrick Cohen, contre la liberté de penser

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.

Ivanne Trippenbach

PORTRAIT — Ivanne Trip­pen­bach est une jour­nal­iste de L’Opinion qui a fait de “l’extrême-droite” son cheval de bataille, a grand coups de dénon­ci­a­tions choc. Pour dia­bolis­er son adver­saire idéologique, la jour­nal­iste n’est pas à un détail près.

Paul Amar

PORTRAIT — Paul Amar est né le 11 jan­vi­er 1950 à Con­stan­tine (Algérie) de Charles (agent de la SNCF) et Julie Ghenas­sia. La famille sera rap­a­triée en 1961 et s’installera dans la région lyon­naise.