Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le Bloc identitaire fait condamner BHL et Le Point
Publié le 

25 avril 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Le Bloc identitaire fait condamner BHL et Le Point

Le Bloc identitaire fait condamner BHL et Le Point

Poursuivis en diffamation contre le Bloc identitaire, Bernard-Henri Lévy et Le Point ont été condamnés en première instance respectivement à 1000 euros d’amende avec sursis et 1000 euros de dommages et intérêts plus 2000 de frais de justice, mardi 23 avril.

« Une vic­toire face à ceux qui pensent salir en toute impunité », a réa­gi Fab­rice Robert, le respon­s­able du mou­ve­ment. La con­damna­tion ne fera cepen­dant pas l’objet d’une paru­tion publique, le Tri­bunal esti­mant que le Bloc iden­ti­taire avait béné­fi­cié d’un droit de réponse et que les faits étaient suff­isam­ment anciens pour ne pas béné­fici­er de cette paru­tion. Bernard Cassen, prési­dent d’honneur d’Attac-France, égale­ment mis en cause par le chroniqueur dans le même arti­cle, béné­fi­cie pour­tant, lui, d’une pub­lic­ité de cette con­damna­tion.

Le 23 décem­bre 2010, BHL rendait compte dans son bloc-notes du Point des « Assis­es sur l’islamisation de l’Europe » organ­isées par le Bloc iden­ti­taire et Riposte laïque trois jours plus tôt. L’auteur de L’idéologie française, met­tait en cause « tel ancien du Monde dip­lo, Bernard Cassen »… qu’il con­fondait pour le coup avec Pierre Cassen, porte-parole de Riposte laïque. A croire que le « philosophe » a une répu­ta­tion à défendre depuis l’affaire Bot­ul. Il qual­i­fi­ait égale­ment le Bloc iden­ti­taire de « grou­pus­cule néo-nazi ». L’« ancien du Monde dip­lo », qui n’avait rien à voir avec ces Assis­es, et le mou­ve­ment iden­ti­taire, avaient alors porté plainte con­tre lui. Le Tri­bunal leur a don­né rai­son.

Dessin : Mila­dy de Win­ter pour l’O­jim

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

Nicolas Truong

PORTRAIT — Né en 1967, Nico­las Truong dirige les pages « Idées-Débats » du Monde. Il ne fait guère preuve d’honnêteté idéologique, ni ne fait mys­tère de ses pen­chants intel­lectuels pous­sant très loin à gauche le bou­chon de ses idées.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision