Accueil | Actualités | Médias | Rossel rachète des quotidiens régionaux de GHM
Pub­lié le 23 octobre 2012 | Éti­quettes :

Rossel rachète des quotidiens régionaux de GHM

C'est le belge Rossel (éditeur du quotidien belge Le Soir et du groupe français La Voix du Nord) qui a été choisi pour racheter les activités du pôle presse du Groupe Hersant Media (GHM) en Champagne-Ardenne et en Picardie. Aux termes de négociations qui auront duré plus d'un an, le groupe belge récupère les quotidiens régionaux : L'Union à Reims, L'Ardennais, Est-Éclair, Libération-Champagne, ainsi que le quadri-hebdomadaire L'Aisne Nouvelle. Un ensemble qui compte 13 éditions, 600 000 lecteurs par jour, et une diffusion quotidienne de 140 000 exemplaires.

L'ancien président des Éditions du Nouveau France Soir, Jean-Pierre Brunois, éditeur du quotidien éponyme aujourd'hui disparu, était également candidat à ce rachat. L'opération, qui aurait été négociée à près de 10 millions d'euros par le groupe Rossel et qui comprend la reprise de la dette, doit encore être validée dans les prochains jours par les banques financières du groupe Hersant et par l'Autorité de la concurrence.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This