Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Exclusif : Bernard Tapie rachète Le Monde
Exclusif : Bernard Tapie rachète Le Monde

1 avril 2013

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Exclusif : Bernard Tapie rachète Le Monde

Exclusif : Bernard Tapie rachète Le Monde

Exclusif : Bernard Tapie rachète Le Monde

Finalement le rachat des dépouilles de feu le groupe Hersant n’était qu’un rideau de fumée qui cachait une opération d’une toute autre envergure. La sardine de la Canebière était un petit poisson qui cachait une baleine.

L’Ojim est le pre­mier à vous l’annoncer ce lun­di : après deux mois de trac­ta­tions au plus haut niveau, une promesse de vente a été signée cette nuit entre Louis Drey­fus prési­dent du direc­toire du Monde représen­tant les prin­ci­paux action­naires et la hold­ing de presse de Bernard Tapie.

L’association Hubert Beuve Méry aurait cédé ses parts en même temps que les trois action­naires majori­taires (Bergé, Niel, Pigasse) et le groupe espag­nol Prisa qui a préféré récupér­er sa mise. Le Pôle d’indépendance (Société des rédac­teurs, Société des lecteurs, Société du Per­son­nel) se retrou­ve en dessous de la minorité de blocage de 34% du fait de la vente de l’association Beuve-Méry, Bernard Tapie en aurait fait une con­di­tion sine qua non de la vente.

Déjà affaib­li par l’érosion de ses ventes et le décès de son rédac­teur en chef Erik Izraelewicz en novem­bre 2012 Le Monde n’était plus vrai­ment soutenu par ses action­naires de référence lassés de devoir met­tre de nou­veau la main à la poche.

Bernard Tapie a annon­cé que la vente des titres Her­sant (dont La Provence) était déjà con­clue sans indi­quer le nom de l’acheteur. Il a pré­cisé qu’il n’avait pas l’intention de se présen­ter à la mairie de Paris comme le bruit en a cou­ru pen­dant quelques heures.

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Laurent Solly

PORTRAIT — Énar­que au nez creux et au réseau ten­tac­u­laire, Lau­rent Sol­ly incar­ne plus qu’aucun autre la muta­tion numérique mon­di­al­iste de la haute administration.

Nicolas Demorand

PORTRAIT — Nico­las Demor­and a débuté sa car­rière comme enseignant en lycée pro­fes­sion­nel (Cer­gy) et en class­es pré­para­toires, avant de choisir la voie du jour­nal­isme, en com­mençant comme cri­tique gas­tronomique au Gault&Millau et comme pigiste aux Inrockuptibles.

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Pierre Plottu

PORTRAIT — Pierre Plot­tu, spé­cial­iste auto­proclamé de l’ex­trême-droite, a l’at­ti­rail du par­fait mil­i­tant. Vic­time col­latérale du virage édi­to­r­i­al de France-Soir, dont il fut viré sans ménage­ment, il prophé­tise dans Libéra­tion et Slate.

Gaël Brustier

PORTRAIT — Poli­to­logue né en 1978, Gaël Brusti­er a longtemps lou­voyé entre plusieurs chapelles de la gauche sou­verain­iste, dans l’e­spoir de rénover une sociale-démoc­ra­tie acquise au néolibéralisme.