Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | « Le 1 », un nouvel hebdomadaire lancé malgré la crise
<span class="dquo">«</span> Le 1 », un nouvel hebdomadaire lancé malgré la crise

16 avril 2014

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | « Le 1 », un nouvel hebdomadaire lancé malgré la crise

« Le 1 », un nouvel hebdomadaire lancé malgré la crise

« Le 1 », un nouvel hebdomadaire lancé malgré la crise

Alors que l’actualité ne cesse de mettre en exergue les difficultés de la presse française, l’ancien directeur du Monde, Éric Fottorino, a décidé de lancer, depuis le 9 avril, un nouvel hebdomadaire dont la spécificité sera de ne consacrer chacun de ses numéros qu’à un seul sujet.

Présen­té comme « une nou­velle expéri­ence de presse », « Le 1 » com­porte huit pages et une seule feuille de papi­er à dépli­er par le lecteur pour pass­er du for­mat A4 au for­mat A1.

S’il se veut « orig­i­nal et per­cu­tant », ouvrant ses colonnes à une « plu­ral­ité d’opin­ions », l’heb­do­madaire sem­ble toute­fois large­ment mar­qué du sceau de la gauche socié­tale puisque, out­re l’an­cien directeur du « quo­ti­di­en de référence », le prin­ci­pal action­naire du titre est Hen­ry Her­mand, une fig­ure du monde de la presse, actuelle­ment admin­is­tra­teur du think tank proche du PS « Ter­ra Nova »…

« Le 1 est né d’une envie forte de faire table rase, de repar­tir de zéro en s’in­ter­ro­geant sur la crise de la presse papi­er. Notre con­vic­tion est que le papi­er n’a pas dit son dernier mot si on réin­vente son con­tenu », a notam­ment expliqué Éric Fottorino,

Inspiré du mod­èle de l’i­tal­ien « Il Foglio », le jour­nal devrait accueil­lir un aréopage pres­tigieux mais assez peu orig­i­nal con­sti­tué notam­ment d’Edgar Morin, Michel Rocard, Élis­a­beth Bad­in­ter, Régis Debray, Erik Ors­en­na et Tahar Ben Jelloun…

Voir aussi : Éric Fottorino, portrait

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Nicolas Demorand

PORTRAIT — Nico­las Demor­and a débuté sa car­rière comme enseignant en lycée pro­fes­sion­nel (Cer­gy) et en class­es pré­para­toires, avant de choisir la voie du jour­nal­isme, en com­mençant comme cri­tique gas­tronomique au Gault&Millau et comme pigiste aux Inrockuptibles.

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Pierre Plottu

PORTRAIT — Pierre Plot­tu, spé­cial­iste auto­proclamé de l’ex­trême-droite, a l’at­ti­rail du par­fait mil­i­tant. Vic­time col­latérale du virage édi­to­r­i­al de France-Soir, dont il fut viré sans ménage­ment, il prophé­tise dans Libéra­tion et Slate.

Gaël Brustier

PORTRAIT — Poli­to­logue né en 1978, Gaël Brusti­er a longtemps lou­voyé entre plusieurs chapelles de la gauche sou­verain­iste, dans l’e­spoir de rénover une sociale-démoc­ra­tie acquise au néolibéralisme.

François-Régis Hutin

PORTRAIT — Tout en para­doxe, ce patron de presse a régné sans partage sur un empire de presse placé en sit­u­a­tion qua­si-monop­o­lis­tique sur le grand Ouest. Il s’est éteint le 10 décem­bre 2017 à Rennes.