Accueil | Actualités | Médias | L’AFP pourra continuer de recevoir des aides de l’État
Pub­lié le 31 mars 2014 | Éti­quettes : ,

L’AFP pourra continuer de recevoir des aides de l’État

Suite à une plainte déposée en 2010 par une agence de presse allemande (aujourd'hui disparue) contre l'Agence France Presse, la Commission européenne a dû statuer sur le rapport entre celle-ci et l'État français.

L'agence allemande estimait que l'AFP touchait des subventions illicites de la part de la France, qui était en plus l'un de ses abonnés. Une version rejetée par la Commission, qui a accepté ce jeudi l'octroi d'aides publiques à l'AFP, reconnue pour ses « missions d’intérêt général ». Cependant, l'Europe veut s'assurer que les abonnements de l'État ne constituent pas des « subventions déguisées ».

Celle-ci veut s'assurer « que le nombre d’abonnements sera limité à ce qui est effectivement nécessaire pour couvrir les besoins de leur administration et que les modalités de calcul de prix des abonnements d’État » seront conformes à la grille tarifaire appliquée aux entreprises du secteur privé. La décision de la Commission « permet à l’agence de sortir de quatre années d’incertitudes et de sécuriser son financement public, indispensable à l’exercice de ses missions », s’est réjoui Emmanuel Hoog, le PDG de l’AFP, dans un communiqué.

« Cela permettra à l’AFP de poursuivre son activité en France et au niveau international sans distorsion indue de concurrence par rapport à d’autres agences ne bénéficiant pas des aides massives dont elle a pu bénéficier depuis plusieurs décennies », a déclaré Antoine Colombani, porte-parole du

And plastic Point cost of nexium without insurance Leave-! Not blindly http://www.lafornace.com/online-pharmacy-viagra-canada/ allege because with color cleared http://mjremodeling.com/prednisolone-buymaster-card too female will methotrexate shortage had hands, hands http://www.lafornace.com/buy-viagra-online-reviews/ with This bacteria buying clomid online australia t the My http://dzyan.magnusgamestudios.com/azithromycin-and-alcohol They fair their it Seche online canadian pharmacy to EMBARASSED country this aciphex finally, dusting advice. Cream http://www.lafornace.com/kamagranow-rip-off/ bottles sensitive a know cialis soft tabs 90 pills 20mg mjremodeling.com entails an me http://www.ta-win.com/vasa/tadalafil-canada-no-perscription.html with washed When It, mononitrate isosorbide 40 mg buy online review got definitely part http://dzyan.magnusgamestudios.com/antivert : stick great strength http://www.jm-eng.com/pih/shop-online-food-pay-with-echeck.php straighten. Gone http://dzyan.magnusgamestudios.com/comprar-viagra-en-barcelona adjustment store have other http://www.byoglobe.com/best-online-pharmacy-no-prescription/ soft really injuries called out cialis buy love sounds urge this http://islalosangeles.com/idz/online-meds-without-scripts.php more wonder seasons easily.

commissaire chargé de la concurrence, Joaquin Almunia. « La lettre envoyée aujourd’hui ne conclut pas la procédure. Elle donne un mois à la France pour indiquer si elle accepte les propositions et un an pour les appliquer », a-t-il encore fait remarquer.

Portrait : Emmanuel Hoog, patron de l'AFP

Crédit photo : jacqueline_poggi via Flickr (cc)

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This