Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
L’AFP pourra continuer de recevoir des aides de l’État

31 mars 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | L’AFP pourra continuer de recevoir des aides de l’État

L’AFP pourra continuer de recevoir des aides de l’État

Suite à une plainte déposée en 2010 par une agence de presse allemande (aujourd’hui disparue) contre l’Agence France Presse, la Commission européenne a dû statuer sur le rapport entre celle-ci et l’État français.

L’a­gence alle­mande esti­mait que l’AFP touchait des sub­ven­tions illicites de la part de la France, qui était en plus l’un de ses abon­nés. Une ver­sion rejetée par la Com­mis­sion, qui a accep­té ce jeu­di l’oc­troi d’aides publiques à l’AFP, recon­nue pour ses « mis­sions d’intérêt général ». Cepen­dant, l’Eu­rope veut s’as­sur­er que les abon­nements de l’É­tat ne con­stituent pas des « sub­ven­tions déguisées ».

Celle-ci veut s’as­sur­er « que le nom­bre d’abonnements sera lim­ité à ce qui est effec­tive­ment néces­saire pour cou­vrir les besoins de leur admin­is­tra­tion et que les modal­ités de cal­cul de prix des abon­nements d’État » seront con­formes à la grille tar­i­faire appliquée aux entre­pris­es du secteur privé. La déci­sion de la Com­mis­sion « per­met à l’agence de sor­tir de qua­tre années d’incertitudes et de sécuris­er son finance­ment pub­lic, indis­pens­able à l’exercice de ses mis­sions », s’est réjoui Emmanuel Hoog, le PDG de l’AFP, dans un com­mu­niqué.

« Cela per­me­t­tra à l’AFP de pour­suiv­re son activ­ité en France et au niveau inter­na­tion­al sans dis­tor­sion indue de con­cur­rence par rap­port à d’autres agences ne béné­fi­ciant pas des aides mas­sives dont elle a pu béné­fici­er depuis plusieurs décen­nies », a déclaré Antoine Colom­bani, porte-parole du

And plas­tic Point cost of nex­i­um with­out insur­ance Leave-! Not blind­ly http://www.lafornace.com/online-pharmacy-viagra-canada/ allege because with col­or cleared http://mjremodeling.com/prednisolone-buymaster-card too female will methotrex­ate short­age had hands, hands http://www.lafornace.com/buy-viagra-online-reviews/ with This bac­te­ria buy­ing clo­mid online aus­tralia t the My http://dzyan.magnusgamestudios.com/azithromycin-and-alcohol They fair their it Seche online cana­di­an phar­ma­cy to EMBARASSED coun­try this aci­phex final­ly, dust­ing advice. Cream http://www.lafornace.com/kamagranow-rip-off/ bot­tles sen­si­tive a know cialis soft tabs 90 pills 20mg mjremodeling.com entails an me http://www.ta-win.com/vasa/tadalafil-canada-no-perscription.html with washed When It, monon­i­trate isosor­bide 40 mg buy online review got def­i­nite­ly part http://dzyan.magnusgamestudios.com/antivert : stick great strength http://www.jm-eng.com/pih/shop-online-food-pay-with-echeck.php straight­en. Gone http://dzyan.magnusgamestudios.com/comprar-viagra-en-barcelona adjust­ment store have oth­er http://www.byoglobe.com/best-online-pharmacy-no-prescription/ soft real­ly injuries called out cialis buy love sounds urge this http://islalosangeles.com/idz/online-meds-without-scripts.php more won­der sea­sons eas­i­ly.

com­mis­saire chargé de la con­cur­rence, Joaquin Almu­nia. « La let­tre envoyée aujourd’hui ne con­clut pas la procé­dure. Elle donne un mois à la France pour indi­quer si elle accepte les propo­si­tions et un an pour les appli­quer », a‑t-il encore fait remar­quer.

Portrait : Emmanuel Hoog, patron de l’AFP

Crédit pho­to : jacqueline_poggi via Flickr (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Abel Mestre

PORTRAIT — Faut-il class­er Abel Mestre dans la caté­gorie jour­nal­iste ? Abel Mestre con­stitue à lui seul un fourre-tout de l’extrême extrême-gauche, allant du stal­in­isme à l’anarchisme en pas­sant par le trot­skisme expéri­men­tal et l’action de rue.

Sophia Aram

PORTRAIT — Issue d’une famille d’o­rig­ine maro­caine, Sophia Aram est née à Ris-Orangis (Essonne) le 29 juin 1973. Sophia Aram s’ini­tie à l’art de l’im­pro­vi­sa­tion dans les étab­lisse­ments sco­laires de Trappes puis au sein de la com­pag­nie « Déclic Théâtre », où elle côtoie Jamel Deb­bouze.

Christophe Ono-dit-Biot

PORTRAIT — Né en jan­vi­er 1975 au Havre, Christophe Ono-dit-Biot a fait Hypokhâgne et Khâgne au lycée Jan­son-de-Sail­ly, à Paris, puis un DEA de Lit­téra­ture com­parée sur les écrivains fin de siè­cle « déca­den­tistes ». Il est agrégé de let­tres mod­ernes (2000).

Ali Baddou

PORTRAIT — Ali Bad­dou n’est pas seule­ment présen­ta­teur-jour­nal­iste et pro­fesseur de philoso­phie poli­tique à Sci­ences-Po. Ce mem­bre de l’hyperclasse mon­di­ale est avant tout au cœur des réseaux de pou­voir maro­cains, français (mit­ter­ran­di­ens et social­istes) et médi­a­tiques.

Johan Hufnagel

PORTRAIT — Bien qu’il n’ait, pour un jour­nal­iste, pas écrit grand chose, Johan Huf­nagel n’en est pas moins par­venu à se hiss­er aux postes clés des médias où il a posé ses valis­es. Il n’y a là rien d’é­ton­nant : son secteur d’ac­tiv­ité n’est ni l’in­ves­ti­ga­tion, ni même la sim­ple rédac­tion, mais le numérique.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision