Accueil | Actualités | Médias | La Voix du Nord s’engage contre le FN
Pub­lié le 30 novembre 2015 | Éti­quettes : ,

La Voix du Nord s’engage contre le FN

Dans son édition du lundi 30 novembre, le quotidien La Voix du Nord a choisi de s'engager frontalement contre le Front National.

En couverture, celui-ci annonce en effet : « Pourquoi une victoire du FN nous inquiète ». Invitée sur RTL le jour-même, Marine Le Pen s'est indignée de cette une « profondément scandaleuse ». « Ils font deux pages aujourd'hui, ils feront deux pages demain. C'est un tract pour le Parti socialiste mais c'est la contrepartie des neufs millions de subventions qu'ils ont touchées de la part du Conseil régional socialiste », a-t-elle analysé.

Pour la présidente du FN et candidate pour la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie aux régionales, c'est un véritable « problème éthique et déontologique ». « Ces médias sont achetés par un exécutif et le moment venu, ils rendent la monnaie de l'énorme subvention qu'ils ont touché », ajoute-t-elle. Et celle-ci de préciser qu'en cas d'élection, elle supprimerait ces subventions qui n'ont « aucun intérêt régional ».

Selon Marine Le Pen, la principale raison de l'attaque frontale de La Voix du Nord est justement qu'ils « cherchent à défendre leurs subventions alors qu'il y a un million de pauvres dans notre région ». Au vu des récents sondages, le quotidien nordiste risque fort de faire les frais, dès la mi-décembre, de ses allégeances rémunérées.

Crédit photo : DR

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This