Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
La redevance bientôt seul moyen de financement pour l’audiovisuel public

14 juillet 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | La redevance bientôt seul moyen de financement pour l’audiovisuel public

La redevance bientôt seul moyen de financement pour l’audiovisuel public

14 juillet 2014

Temps de lecture : < 1 minute

France Télévisions et France Médias Monde (ex-AEF) vont se voir retirer leurs subventions publiques d’ici 2017.

En effet, selon le dernier doc­u­ment d’ori­en­ta­tion budgé­taire remis au Par­lement, la ressource publique pour l’au­dio­vi­suel pub­lic va pass­er de 292 mil­lions d’eu­ros en 2014 à seule­ment 29 mil­lions en 2017. Le doc­u­ment souligne que désor­mais, « le finance­ment des sociétés de l’audiovisuel sera inté­grale­ment assuré par le pro­duit de la rede­vance, afin de con­forter leur indépendance ».

La sub­ven­tion sera ramenée à 208 mil­lions d’eu­ros dès 2015. « La ressource publique a certes voca­tion à baiss­er dras­tique­ment. Mais la rede­vance va par­al­lèle­ment aug­menter. Avec la somme de l’un et de l’autre, le secteur va dis­pos­er de ressources à peu près sta­bles », estime l’en­tourage d’Au­rélie Fil­ip­pet­ti. La rede­vance, désor­mais appelée « con­tri­bu­tion à l’au­dio­vi­suel pub­lic », va en effet aug­menter de 2 euros en 2014, pour ain­si pass­er à 133 euros par an. Elle avait déjà subi une hausse de 6 euros en 2013.

« La sub­ven­tion publique nous expo­sait à un risque budgé­taire per­ma­nent, ce qui n’est pas du tout le cas de la rede­vance, donc être financé par la rede­vance nous va très bien », explique Fab­rice Lacroix, directeur général délégué aux ressources de France Télévisions.

Cette sub­ven­tion publique dont par­le M. Lacroix est due à l’ar­rêt de la pub­lic­ité après 20 heures sur les chaînes publiques. Mais depuis son instau­ra­tion, celle-ci ne cesse de dimin­uer… jusqu’à dis­paraître totale­ment à l’hori­zon 2017. De quoi entrevoir de nou­velles aug­men­ta­tions de redevance…

Crédit pho­to : jean-louis zim­mer­mann via Flickr (cc)

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés