Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
La presse en ligne et spécialisée inquiète de la réforme fiscale

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

21 juillet 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | La presse en ligne et spécialisée inquiète de la réforme fiscale

La presse en ligne et spécialisée inquiète de la réforme fiscale

Temps de lecture : < 1 minute

Les syndicats de la presse en ligne et spécialisée ont vivement réagi à la réforme des aides publiques à la presse menée par le gouvernement.

Le Syn­di­cat de la presse indépen­dante d’information en ligne (Spi­il) a dénon­cé « le main­tien de la dis­crim­i­na­tion fis­cale (TVA) pénal­isant la presse en ligne » ain­si que « le ciblage du Fonds stratégique pour le développe­ment de la presse (FSDP) au seul béné­fice de la presse d’in­for­ma­tion poli­tique et générale (IPG) ».

« Plus large­ment, le Spi­il regrette une poli­tique publique de sou­tien à la presse demeu­rant con­cen­trée sur le main­tien de l’ac­tiv­ité exis­tante plutôt que sur la pré­pa­ra­tion de l’avenir », a déploré le syndicat.

De son côté, la Fédéra­tion nationale de la presse d’information spé­cial­isée (FNPS) a appelé « à une ini­tia­tive rapi­de pour appli­quer » le taux de TVA super-réduit « à la presse numérique », rap­pelant l’ « urgence d’une telle mesure ». Con­cer­nant le Fonds stratégique pour le développe­ment de la presse (FSDP), la FNPS a dénon­cé un sys­tème « pénal­isant grave­ment les pos­si­bil­ités de mod­erni­sa­tion des édi­teurs non ciblés ».

Crédit pho­to : EricP via Flickr (cc)