Accueil | Actualité de l'Ojim | La presse britannique locale vaut-elle encore quelque chose ?
Pub­lié le 24 octobre 2012 | Éti­quettes :

La presse britannique locale vaut-elle encore quelque chose ?

Un indiscret de Renaud Revel, dans L'Express de cette semaine, nous informe que le Groupe Daily Mail, qui souhaite vendre ses quotidiens régionaux, et qui a décliné il y a cinq ans une offre d'un milliard de dollars (jugée insuffisante), se serait vu proposé un chèque de 50 millions le mois dernier. Autrement dit, le papier ne vaut plus rien, ou presque...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux