Accueil | Actualités | Médias | La 7ème cérémonie des Bobards d’Or se tiendra lundi 14 mars
Pub­lié le 24 février 2016 | Éti­quettes : , ,

La 7ème cérémonie des Bobards d’Or se tiendra lundi 14 mars

Pour la 7ème année consécutive, la cérémonie des Bobards d'or se tiendra à Paris pour récompenser, avec humour et dérision, les champions 2016 de la désinformation.

Cette année seront à l'affiche, entre autres, les traitements médiatiques des viols de Cologne, de la crise de Calais ou encore de la photo du petit Aylan. Organisée par la fondation Polémia, dirigée par Jean-Yves Le Gallou, la cérémonie attribuera des prix aux journalistes et médias qui, « par lâcheté ou conformisme », ont menti par action comme par omission pour servir le politiquement correct.

En 2015, de nombreuses personnalités avaient été récompensées. Caroline Fourest avait obtenu le « bobard balalaïka » pour avoir inventé une histoire où des pro-russes ukrainiens arrachaient les yeux de leurs opposants. Pour avoir licencié Éric Zemmour d'i>Télé, Cécilia Ragueneau directrice générale d’i>Télé s'était vue attribuer le « Kapo d'or ». Quant à l'AFP, l'agence avait reçu un bobard d'or « pour avoir prétendu que le journaliste James Foley avait été détenu par le régime de Bachar El-Assad alors qu’il se trouvait entre les mains des djihadistes financés par les amis de BHL ».

Les Bobards d’or seront remis le lundi 14 mars 2016 à 19h30 au théâtre du Gymnase (Paris 10ème).

Réservation et informations

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This