Accueil | Actualités | Médias | Kahn et Marianne, c’est également fini !
Pub­lié le 9 janvier 2013 | Éti­quettes : , ,

Kahn et Marianne, c’est également fini !

Décidément, beaucoup de changements à Marianne. Après Philippe Cohen, l'un des fondateur du journal, qui claque la porte, en désaccord avec Maurice Szafran, on apprend que Jean-François Kahn vient de quitter définitivement l'hebdo.

En effet, un peu avant Noël, ce dernier a cédé à Maurice Szafran, ses parts de la société Marianne finances (37% de Marianne SA). PresseNews, qui révèle l'information, précise que « le produit de la cession permettra en premier lieu à JFK de rembourser plusieurs prêts contractés auprès des industriels Martin Bouygues et François Pinault lors de la création de Marianne en 1997 ».

Le journaliste, aujourd'hui âgé de 74 ans, n'exerce plus aucune fonction éditoriale dans l'hebdomadaire depuis 2008 et a annoncé qu’il cessait le journalisme en 2011, après avoir, notamment, évoqué un « troussage de domestique » qui avait choqué, au moment de l'affaire Strauss Kahn. Cette retraite ne l'empêche cependant pas de signer plusieurs fois par semaine des contributions sur le site du HuffigtonPost, « le tweet de Jean-François Kahn ».

Quoiqu'il en soit, il est clair qu'aujourd'hui Marianne et Kahn, c'est fini !

Source : PresseNews - Crédit photo : capture d'écran TV5 Monde

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.