Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Juppé : « meilleur d’entre nous » ou « plus à gauche d’entre nous » ?
Publié le 

22 novembre 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Juppé : « meilleur d’entre nous » ou « plus à gauche d’entre nous » ?

Juppé : « meilleur d’entre nous » ou « plus à gauche d’entre nous » ?

Pour l’observateur des médias il ne suffit pas de s’étonner de l’indulgence soudaine que montre la presse dominante à l’égard d’Alain Juppé, il faut montrer qu’elle est délibérée et qu’elle obéit à un plan concerté dont le passé nous a offert maint exemple.

Ain­si à l’ap­proche de chaque élec­tion améri­caine, la par­tie de la presse française qui a son cou­vert dans les sphères libérales de gauche nous vante-t-elle les mérites de “son” can­di­dat jusqu’à défendre par exem­ple avec une belle una­nim­ité un John Ker­ry qui n’avait aucune chance. De même, lorsque Ségolène Roy­al était en lice con­tre Nico­las Sarkozy, la can­di­date social­iste chili­enne à la prési­den­tielle, Michelle Bachelet, était-elle cou­verte d’éloges par les mag­a­zines les plus recom­mand­ables en France, de Téléra­ma à l’Express, afin de mon­tr­er que Ségolène pou­vait pré­ten­dre à la vic­toire.

Alain Jup­pé est l’homme de droite idéal tel que façon­né par la gauche hâtive­ment avant une élec­tion quand elle a com­pris qu’elle allait per­dre la main, et qu’elle devra se con­tenter de revenir aux méth­odes de la sub­ver­sion. Tout est bon pour le pouss­er sur le devant de la scène. Lau­réat du prix de l’humour poli­tique (!), le maire de Bor­deaux a été sacré « homme poli­tique de l’année » par le mag­a­zine GQ, sans que per­son­ne ne puisse dire quelle est la réal­i­sa­tion poli­tique de l’ancien pre­mier min­istre méri­tant cette dis­tinc­tion.

Matthieu Pigasse de son côté, a incité le mag­a­zine le plus vio­lem­ment pre­scrip­teur de son groupe, Les Inrocks, à plac­er l’an­cien Pre­mier Min­istre en tête de gon­do­le pour la prési­den­tielle, sans doute pour mon­tr­er que ses 70 ans ne sont pas un hand­i­cap puisqu’il attire les fans d’Ig­gy Pop et d’Étienne Daho. « C’est la Jup­pé­ma­nia », s’exalte le mag­a­zine dans un for­mi­da­ble exem­ple d’« analyse » auto-pre­scrip­trice… La ficelle est aus­si grosse que celle que nous dénon­cions ici-même et qui con­siste à présen­ter Jup­pé et Hol­lande comme seuls en lice sur une pho­to de cou­ver­ture. Le même Math­ieu Pigasse, action­naire du Monde, n’é­tant peut-être pas étranger à l’af­faire Jouyet telle que révélée par ce jour­nal et vis­i­ble­ment dirigée con­tre l’un des adver­saires de Jup­pé, François Fil­lon.

De là à con­clure qu’Alain Jup­pé, pour repren­dre une for­mule célèbre est non seule­ment « le meilleur », mais le plus à gauche d’en­tre nous, le pas est vite franchi pour les gens per­spi­caces, et c’est chose faite.

Crédit pho­to : francediplo­matie via Flickr (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

Nicolas Truong

PORTRAIT — Né en 1967, Nico­las Truong dirige les pages « Idées-Débats » du Monde. Il ne fait guère preuve d’honnêteté idéologique, ni ne fait mys­tère de ses pen­chants intel­lectuels pous­sant très loin à gauche le bou­chon de ses idées.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision