Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Julian Assange : Bradley/Chelsea Manning libérée puis de nouveau emprisonnée

22 mai 2019

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Julian Assange : Bradley/Chelsea Manning libérée puis de nouveau emprisonnée

Julian Assange : Bradley/Chelsea Manning libérée puis de nouveau emprisonnée

22 mai 2019

Temps de lecture : < 1 minute

Ce contenu est gratuit. L’Ojim vous informe sur ceux qui vous informent. Son indépendance repose sur les dons de ses lecteurs. Après déduction fiscale, un don de 50 € revient à 17 €, un don de 100 € revient à 34 €.

La vie du sergent américain Bradley (devenu Chelsea) Manning n’est pas de tout repos. C’est lui (encore Bradley à cette époque) qui avait facilité la fuite en 2010 d’une masse de plus de 700 000 documents confidentiels américains. C’était le début de l’affaire Wikileaks. Arrêté très vite, condamné à 35 ans de prison, il veut changer de sexe et se fait appeler Chelsea Manning, sort de prison en 2017 et y retourne récemment.

Libéré/incarcéré

Graciée par Barack Oba­ma en mai 2017 après sept ans de prison, celle qui est dev­enue Chelsea est appelée début 2019 à témoign­er devant un grand jury améri­cain. Refu­sant de répon­dre, elle est incar­cérée le 8 mars 2019 pour out­rage à la jus­tice. Libérée pour des raisons tech­niques le 9 mai, elle con­tin­ue de garder le silence et est de nou­veau empris­on­née le 16 mai et con­damnée à des amendes crois­santes : 500 dol­lars par jour les trente pre­miers jours (si elle per­siste dans son silence) et 1000 dol­lars ensuite, sans compter une incar­céra­tion indéter­minée à ce jour.

Chelsea/Bradley Man­ning est un témoin cap­i­tal pour les États-Unis. Si Assange est extradé vers les États-Unis, son témoignage per­me­t­trait de ren­forcer les argu­ments du pro­cureur pour plaider en faveur d’une déten­tion à vie, voire en faveur de la peine de mort con­tre Julian Assange, pour le moment détenu en Grande-Bre­tagne pour non-respect de sa lib­erté conditionnelle.

Crédit pho­to : Fredrik Lund­hag via Flickr (cc)

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés