Accueil | Actualités | Médias | Journalistes d’investigation : les Français à l’écart
Pub­lié le 14 avril 2013 | Éti­quettes : , ,

Journalistes d’investigation : les Français à l’écart

L'affaire Cahuzac et les révélations de Médiapart offrent aujourd'hui au journalisme d'investigation un nouveau coup de projecteur. Pourtant, comme le fait remarquer Éric Mettout, redacteur en chef de L'Express.fr, les Français se tiennent à l'écart des réseaux de journalistes d'investigation.

Ainsi, aucun journaliste hexagonal n'est membre du Global Investigative Journalism Network, « un réseau informel de journalistes d’investigation de toutes nationalités (mais beaucoup de l’Est et du Nord de l’Europe, où l’exercice est un sport national) qui s’échangent, lors de réunions physiques mais pas seulement, leurs « best practices », leurs trucs de pros, leurs outils, leurs compétences, voire leurs sources ».

Pourtant, reconnaît Éric Mettout, un tel réseau, « permet de s’améliorer, d’ouvrir les yeux, de regarder plus loin et plus grand, d’être plus efficace ». Aussi L'Express a décidé de se rattraper en envoyant quelqu'un à la prochaine conférence du GIJN, au Brésil en octobre prochain.

Pas certains cependant que cela révolutionnera les pratiques des journalistes français.

Source : lexpress.fr, blog d’Éric Mettout

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux