Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Journalisme et engagement politique à France 3

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

9 juillet 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Journalisme et engagement politique à France 3

Journalisme et engagement politique à France 3

Temps de lecture : < 1 minute

Tout journaliste a bien entendu le droit d’avoir ses propres opinions sur les questions de société comme sur les questions politiques. Quand il exerce dans un média clairement politique (Libération, L’Humanité, etc…) son engagement est clair.

Mais qu’en est-il dans le ser­vice pub­lic ? Où se situe la ligne jaune entre esprit par­ti­san et hon­nêteté de l’information ? Cette ligne jaune impré­cise sem­ble avoir été franchie par Pierre Bouchenot, jour­nal­iste à France 3 Cen­tre. En assis­tant à une man­i­fes­ta­tion d’extrême-gauche à Paris (donc loin de FR3 Cen­tre) au sujet de l’affaire Mer­ic — main­tenant en voie de dégon­fle­ment rapi­de – le jour­nal­iste rejoint un camp. Il en a le droit absolu mais les audi­teurs de l’émission à laque­lle il par­ticipe « La Voix est libre » pour­ront légitime­ment s’interroger sur l’étendue et la sig­ni­fi­ca­tion du mot « libre » dans le titre de l’émission.

Voir aussi notre dossier : L’affaire Méric ou le recyclage d’un cadavre

Crédit pho­to : cap­ture d’écran vidéo Line­Press (DR) — source : Nou­velles de France — ndf.fr