Ce qui ressem­ble bien (sous réserve de véri­fi­ca­tion) à un enlève­ment aérien pour met­tre à l’ombre un opposant au régime biélorusse entraîne de justes con­damna­tions… qui oublient générale­ment le précé­dent de 2013 où les États-Unis ont fait détourn­er par les Européens l’avion d’un prési­dent sud-améri­cain avec la com­plic­ité très active de l’Union européenne.