Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don

Mot-clef

La Dépêche

L'Ojim fait sa rentrée

Bonjour à tous, après quelques semaines de vacances au cours desquelles nous avons sélectionné les meilleurs articles du premier semestre, nous reprenons le cours normal de nos parutions. Bonne rentrée pour certains d'entre vous, bonne fin de vacances pour les autres et bonne lecture pour tous.

Squatters de maisons indélogeables : le marronnier des médias

C’est une his­toire à la fois banale et révoltante qui est arrivée à un cou­ple de retraités lyon­nais. Banale, car les exem­ples d’occupations illé­gales de loge­ments abon­dent dans les médias locaux. Révoltante parce qu’en dépit de descrip­tions sans pathos exces­sif, le lecteur ne peut s’habituer à ces sit­u­a­tions où l’ordre est le désor­dre, l’injustice la règle. Revue de presse.

lire plus

Emmanuel Macron, le faible poids des mots, le choc des photos

Notre Prési­dent jupitérien avait annon­cé au début de son man­dat sa volon­té de pren­dre de la hau­teur, en tant que « clef de voute » de la vie poli­tique. Si la parole prési­den­tielle est choisie avec soin, quand toute­fois il ne vilipende pas les français, en France comme à l’étranger, ses con­seillers en com­mu­ni­ca­tion ne sont pas à l’abri du réel qui s’invite par­fois involon­taire­ment au détour d’une pho­to prise lors d’un déplace­ment.

lire plus

Violences des antifas à Toulouse : banalisation et euphémisation des médias de grand chemin

Mer­cre­di 12 févri­er 2020, une con­férence sur le thème du courage en poli­tique était organ­isée à Toulouse. Le maire de Béziers Robert Ménard et l’essayiste François Bous­quet devaient l’animer. Cette réu­nion publique a été forte­ment per­tur­bée par des mil­i­tants d’extrême gauche. Les vio­lences com­mis­es à cette occa­sion vien­nent après d’autres, qui illus­trent un recul de la lib­erté d’expression en France. La réac­tion des médias de grand chemin a été par­ti­c­ulière­ment atone à ce sujet.

lire plus

Élections en Italie : Le Figaro et Les Échos aussi partiaux que France Culture et France Info

Des élec­tions lég­isla­tives vont être organ­isées en Ital­ie en mars 2018. Pour une large frange des médias français, l’enjeu est sim­ple : les « pop­ulistes » qui nour­ris­sent un dis­cours xéno­phobe sont opposés à des can­di­dats pondérés et respecta­bles. Ce prisme est large­ment partagé par de nom­breux médias. Au point que le prin­ci­pal sujet de la cam­pagne élec­torale ital­i­enne, l’immigration clan­des­tine, n’est plus abor­dé que sous l’angle de quelques débor­de­ments ver­baux et d’un fait divers mal­heureux.

lire plus

Castres : comment une polémique sur les migrants est créée et entretenue par les médias locaux

Tout est par­ti d’un édi­to­r­i­al du maire de Cas­tres, en mars 2018 dans le jour­nal munic­i­pal. Pas­cal Bugis, pre­mier édile de la com­mune du Tarn (droite locale) s’y inter­roge sur le coût de la prise en charge de mineurs étrangers hébergés dans une com­mune voi­sine, Lagar­rigue, alors que « l’ar­gent pub­lic est une den­rée rare ».

lire plus