Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Comment Baylet conforte son empire

30 janvier 2015

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Comment Baylet conforte son empire

Comment Baylet conforte son empire

30 janvier 2015

Jean-Michel Baylet s’y connaît manifestement mieux en affaires qu’en politique. Autant Le Mouvement des radicaux de gauche, qu’il préside, n’en finit pas de sortir définitivement des écrans radars, autant son groupe de presse régionale, La Dépêche du midi, est dans une phase ascendante.

En négo­ci­a­tions exclu­sives depuis sep­tem­bre avec le groupe Sud ouest (GSO) pour repren­dre la majorité de sa fil­iale mont­pel­liéraine Les Jour­naux du midi (Midi Libre), Baylet devrait rafler la total­ité de la mise, à bon compte. Et plus vite que prévu. La vente devrait être actée au plus tard fin avril. Sud ouest qui tablait à la ren­trée sur une enveloppe com­prise entre 15 et 20 mil­lions d’eu­ros pour 65% de Jour­naux du midi, est con­traint de tout céder moyen­nant le même prix. L’in­for­ma­tion, de même que l’a­vancée des négo­ci­a­tions, devraient être con­fir­mées ven­dre­di 30 jan­vi­er lors des comités d’en­tre­prise de Midi Libre et La Dépêche.

L’é­tat des rota­tives, et le coût élevé de la clause de ces­sion, en rai­son d’une pyra­mide des âges élevée, auraient con­traint GSO à réduire ses pré­ten­tions finan­cières. Jean-Michel Baylet, aidé par son fidèle directeur général Bernard Maf­fre, a égale­ment bien manœu­vré au plan des alliances “locales”. Sans ces derniers, aucune deal d’im­por­tance ne se réalise dans le sud, con­cer­nant la presse comme les autres secteurs d’ac­tiv­ité. Le toulou­sain s’est ain­si asso­cié avec deux poids lourds de Mont­pel­li­er à qui il a lâché quelques actions (5%) en échange d’une belle vit­rine. Le pre­mier, “Loulou” Nicollin, est le très influ­ent prési­dent du Mont­pel­li­er Hérault sport club et patron du groupe de col­lecte de déchets qui porte son nom. Le sec­ond, l’ar­chi­tecte Michel Fontès, est à la tête du groupe de pro­mo­tion immo­bil­ière Hugar. Les deux hommes d’af­faires ont bien à présent l’in­ten­tion de se regarder dans le miroir de Midi Libre le plus sou­vent possible.

Crédit pho­to : par­ti­so­cial­iste via Flickr (cc)

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés