Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Les cinq chantiers de Baylet à Midi libre

15 décembre 2015

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Les cinq chantiers de Baylet à Midi libre

Les cinq chantiers de Baylet à Midi libre

Propriétaire des quotidiens du Languedoc-Roussillon depuis l’été, le patron de La Dépêche rapprochera avec prudence ses deux entités en 2016.

Lors d’une grand-messe tenue courant novem­bre, Jean-Michel Baylet a expliqué aux salariés de son nou­veau pôle mont­pel­liérain quelles étaient ses inten­tions. Plutôt floues six mois après le rachat, elles sont désor­mais rel­a­tive­ment claires. Le patron de presse, égale­ment prési­dent du Par­ti rad­i­cal de gauche (PRG) a bien l’in­ten­tion de faire jouer petit à petit les mutu­al­i­sa­tions avec son empire de presse toulou­sain.

La reprise des quo­ti­di­ens Midi libre à Mont­pel­li­er, L’Indépen­dant à Per­pig­nan et Cen­tre Presse Avey­ron à Rodez, est directe­ment liée à la fusion des régions Midi-Pyrénées et Langue­doc Rous­sil­lon en une seule grande région au 1er jan­vi­er 2016. Si les syn­er­gies entre les deux pôles de médias seront moins poussées que ce futur big­bang admin­is­tratif, elles res­teront néan­moins sig­ni­fica­tives.

Le dirigeant a fixé le cap au tra­vers de cinq chantiers prin­ci­paux qu’il a pris soin de bap­tis­er pour cer­tains. Au plan rédac­tion­nel (Albert Lon­dres), avec le départ suite à la vente d’une quar­an­taine de jour­nal­istes sur les trois quo­ti­di­ens de Langue­doc Rous­sil­lon et de l’Avey­ron, les organ­i­sa­tions de ces rédac­tions seront fatale­ment ratio­nal­isées. Ces change­ments se traduiront prob­a­ble­ment par des fusions dans les départe­ments où plusieurs titres du nou­veau groupe cohab­itent (L’Aude et L’Avey­ron notam­ment). Baylet a aus­si prévu des rap­proche­ments pub­lic­i­taires (Polymère). Si le PDG a promis que les régies de Toulouse et de Mont­pel­li­er resteraient pour l’in­stant indépen­dantes, elles effectueront des offres cou­plées dès 2016. À moyen terme, les entités se rap­procheront de toute évi­dence, a for­tiori avec la baisse récur­rente de leurs recettes. Elles auraient en effet cha­cune per­du un mil­lion d’eu­ros en 2015, selon Jean-Michel Baylet. Il s’ag­it égale­ment de ne pas brusquer les choses au plan indus­triel (Futu­ra).

Ce chantier passera par une ratio­nal­i­sa­tion des moyens entres les usines de Toulouse et de Mont­pel­li­er. Sur ce plan égale­ment, la con­cen­tra­tion est en marche dans le sud où cohab­it­eraient au total pas moins de sept cen­tres indus­triels d’im­pres­sion. Si l’on ajoute à la démon­stra­tion, la recherche d’une pro­duc­tiv­ité accrue au niveau des fonc­tions admin­is­tra­tives et un développe­ment sen­si­ble des opéra­tions événe­men­tielles, le dis­cours du rad­i­cal de gauche Jean-Marie Baylet ressem­ble à s’y mépren­dre à celui de n’im­porte quel vul­gaire patron de droite de presse quo­ti­di­enne régionale.

Y com­pris parce que son plan induit 340 sup­pres­sions de postes de Toulouse à Mont­pel­li­er, sur lequel le pro­prié­taire de La Dépêche ne s’est pas éten­du.

Crédit pho­to : Par­ti social­iste via Flickr (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.

Ivanne Trippenbach

PORTRAIT — Ivanne Trip­pen­bach est une jour­nal­iste de L’Opinion qui a fait de “l’extrême-droite” son cheval de bataille, a grand coups de dénon­ci­a­tions choc. Pour dia­bolis­er son adver­saire idéologique, la jour­nal­iste n’est pas à un détail près.

Paul Amar

PORTRAIT — Paul Amar est né le 11 jan­vi­er 1950 à Con­stan­tine (Algérie) de Charles (agent de la SNCF) et Julie Ghenas­sia. La famille sera rap­a­triée en 1961 et s’installera dans la région lyon­naise.