Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Allemagne, meurtre d’une adolescente : la gauche inquiète …pour les réfugiés

18 décembre 2022

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Allemagne, meurtre d’une adolescente : la gauche inquiète …pour les réfugiés

Allemagne, meurtre d’une adolescente : la gauche inquiète …pour les réfugiés

18 décembre 2022

Temps de lecture : 2 minutes

Ce contenu est gratuit. L’Ojim vous informe sur ceux qui vous informent. Son indépendance repose sur les dons de ses lecteurs. Après déduction fiscale, un don de 50 € revient à 17 €, un don de 100 € revient à 34 €.

Le meurtre d’une jeune fille de 14 ans à Illerkirchberg, dans le Bade-Wurtemberg, suivi de l’arrestation d’un demandeur d’asile d’Érythrée provoque des réactions différentes chez certains politiques et médias.

L’AfD demande plus de rigueur

Pour l’AfD (droite pop­uliste, n.d.t.) : « Les for­mules toutes faites et vides des par­tis au pou­voir après cet acte meur­tri­er se moquent des citoyens qui craig­nent à juste titre pour la vie et l’in­tégrité physique de leurs enfants et de leurs familles », comme le déclare son chef de file, Alice Wei­del. Selon Wei­del, il ne suf­fi­rait pas que les hommes poli­tiques respon­s­ables se dis­ent con­sternés et choqués. Ils devraient « pren­dre les déci­sions néces­saires pour pro­téger les citoyens et assur­er la sécu­rité dans les espaces publics ». Elle invite la min­istre fédérale de l’In­térieur Nan­cy Faeser (SPD) à ren­voy­er « sys­té­ma­tique­ment, immé­di­ate­ment et sans excep­tion les deman­deurs d’asile déboutés, les migrants illé­gaux, les immi­grés crim­inels et les per­son­nes dan­gereuses dans leur pays d’origine ».

La Gauche inquiète… pour les demandeurs d’asile

La min­istre de l’In­térieur s’é­tait mon­trée choquée par le crime. « Je pleure la perte de cette jeune fille et espère sincère­ment que celle qui a été blessée ira bien », écrit-elle sur Twitter.

Un député de La Gauche au Bun­destag, Bernd Riexinger, utilise le meurtre de l’ado­les­cente pour atta­quer : « Au lieu de pleur­er la jeune morte, de faire une pause et de se taire, les nazis de l’AfD prof­i­tent immé­di­ate­ment de l’oc­ca­sion pour s’agiter con­tre les réfugiés. »  Cela serait « igno­ble » et mon­tr­erait de qui l’AfD serait l’en­fant spirituel.

Le min­istre de l’In­térieur du Bade-Wurtemberg,Thomas Strobl (CDU), a annon­cé que le crime serait com­plète­ment élu­cidé. « Cet acte nous touche pro­fondé­ment, la vie d’un enfant inno­cent étant si bru­tale­ment anéantie. »

Les médias mettent la sourdine

Côté médias, la rel­a­tivi­sa­tion du meurtre de l’ado­les­cente par le présen­ta­teur de l’ARD (chaîne nationale, n.d.t.) Georg Res­tle a provo­qué l’indig­na­tion. Il écrit sur Twit­ter que le « crime » est « aus­si dégoû­tant que son instru­men­tal­i­sa­tion poli­tique » met­tant sur le même plan la colère et la tristesse sus­citées par l’a­gres­sion de deux jeunes filles par un soi-dis­ant «deman­deur de pro­tec­tion» et le crime lui-même.

S’adres­sant à Res­tle, l’ex­pert en ques­tions migra­toires, Ahmad Man­sour est clair : « Vous faites par­tie du prob­lème et non de la solu­tion ». Res­tle de rétor­quer : « La com­para­i­son est dégoû­tante », « Le crime me dégoûte. Je suis dégoûté par la sus­pi­cion générale qui se répand à nou­veau. Pas vous ? » Man­sour est alors allé droit au but : « Mais je ne les mets pas tous les deux au même niveau ! ».

Restle a instrumentalisé le déchaînement américain contre l’AfD

Un autre com­men­taire sur Twit­ter a rap­pelé à Res­tle com­ment lui-même exploite poli­tique­ment les faits crim­inels. Lorsqu’un homme armé a abat­tu 19 enfants et deux enseignants dans une école du Texas en mai dernier, Res­tle de Twit­ter : « N’ou­bliez pas : en Alle­magne aus­si, il y a un par­ti qui se prononce régulière­ment en faveur de la pos­ses­sion privée d’armes à feu et con­tre le resser­re­ment des lois sur les armes à feu. #AfD ». Res­tle a ensuite util­isé l’af­faire d’Illerkirch­berg, twit­tant : « Le racisme engen­dre des actes de vio­lence, pas la recherche de protection. »

Pour­tant les faits sont là : selon le rap­port du BKA (Office fédéral de la police crim­inelle, n.d .t.), les soi-dis­ant « deman­deurs de pro­tec­tion » ont été impliqués dans 366 « crimes con­tre la vie » en 2021 et  370 en 2020.

Source : Junge Frei­heit, 06/12/2022 et 07/12/2022. Tra­duc­tion : AC

Mots-clefs : ,

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés