Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Houria Bouteldja s’en prend violemment à Éric Zemmour
Houria Bouteldja s’en prend violemment à Éric Zemmour

19 juin 2014

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Houria Bouteldja s’en prend violemment à Éric Zemmour

Houria Bouteldja s’en prend violemment à Éric Zemmour

Houria Bouteldja s’en prend violemment à Éric Zemmour

Agacée par la présence médiatique d’Éric Zemmour et par ses propos sur l’islam et les musulmans, Houria Bouteldja s’en est pris violemment à ce dernier.

Dans une let­tre inti­t­ulée « Let­tre à Éric Zem­mour, “l’israélite”», la porte-parole du Par­ti des indigènes de la république (PIR) accuse Éric Zem­mour de vouloir, en tant qu’Arabe et en tant que Juif renié, faire « par­tie de la race des seigneurs ». « Tu n’es pas blanc mal­gré tes efforts pour attein­dre cette dig­nité », écrit-elle avant de par­ler de « syn­drome de Stockholm ».

« Tu nous détestes aus­si parce qu’on te rap­pelle que tu es arabe et ça c’est pire que juif. Et te voilà loy­al servi­teur des arti­sans de ta dis­pari­tion », ajoute-t-elle, esti­mant que le chroniqueur est une sorte de col­labo du XXIème siè­cle, reni­ant ses racines et haineux à l’é­gard de celles-ci.

Ouverte­ment racial­iste, Houria Bouteld­ja aver­tit Zem­mour que « les juifs seront les prochains sur la liste », vic­times des pétain­istes d’hi­er jamais dis­parus. En résumé : les blancs.

Con­clu­ant en « achevant » celui qu’elle appelle son « codétenu », la porte-parole du PIR écrit : « Sache que si nous com­bat­tons le soral­isme et l’antisémitisme qui le sous-tend c’est pour ne pas con­naître ton des­tin de petite frappe et de rené­gat. La seule chose qui me cha­grine c’est que si incha Allah notre lutte con­tre le racisme répub­li­cain devait aboutir, elle béné­ficierait à des con­nards comme toi. »

Voir notre portrait d’Éric Zemmour, une certaine idée du journalisme à la française

Crédit pho­to : looking4poetry via Flickr (cc)

Voir aussi  Christine Kelly, présentatrice de l’émission de Zemmour, menacée de mort

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Audrey Pulvar

PORTRAIT — Audrey Pul­var est née le 21 févri­er 1972 à Fort-de-France (Mar­tinique). Son père, Marc Pul­var, est le fon­da­teur du Mou­ve­ment indépen­dan­tiste mar­tini­quais et secré­taire de la cen­trale syn­di­cale des tra­vailleurs mar­tini­quais (CSTM).

Élie Guckert

Né le 25 sep­tem­bre 1992 à Lax­ou, fils et petit-fils d’ingénieurs, Élie Guck­ert est le reje­ton d’une famille engagée à gauche dans un départe­ment, la Meuse, tra­di­tion­nelle­ment ancré à droite.

Natacha Polony

PORTRAIT — Nat­acha Polony est née le 15 avril 1975. D’origine polon­aise, elle enseigne de 1999 à 2000 dans un lycée d’Epinay-sur-Seine avant d’en démis­sion­ner. Elle n’a pas accep­té les réformes de Jack Lang trans­for­mant « l’enseignement de la lit­téra­ture en une démarche utilitariste ».

Edward Snowden

PORTRAIT — À l’o­rig­ine des infor­ma­tions qui ont provo­qué une crise poli­tique et diplo­ma­tique d’am­pleur inter­na­tionale, Edward Snow­den, jeune infor­mati­cien et ancien employé de la NSA, est le citoyen mon­di­al qui a dom­iné la scène médi­a­tique de ces dernières années.

Guillaume Roquette

PORTRAIT — La nom­i­na­tion de Guil­laume Roquette à la tête de la rédac­tion du Figaro mag­a­zine est le couron­nement d’un par­cours dis­cret mais sans faute. Elle est aus­si le signe d’un dur­cisse­ment de la presse de « droite » du à l’al­ter­nance, avec le pas­sage du directeur de la rédac­tion de Valeurs actuelles au Figaro magazine.