Accueil | Actualités | Médias | Henri Guaino claque la porte de « C à vous » en direct
Pub­lié le 4 février 2014 | Éti­quettes : , , ,

Henri Guaino claque la porte de « C à vous » en direct

Invité de « C à vous » sur France 5 ce lundi 3 février, Henri Guaino (UMP) n’a pas supporté de débattre avec le socialiste Jean-Luc Romero sur le sujet du « mariage homosexuel ».


Clash dans C à Vous - Henri Guaino face à Jean... par france5

Celui-ci, lui-même homosexuel, a reproché à l’ancienne plume de Nicolas Sarkozy d’incarner « l’excès ». Et de déclarer : « Vous ne me respectez pas puisque vous voulez m’empêcher de me marier. » Évoquant son expérience personnelle, Guaino a tenté de mettre en évidence que la filiation était importante – ce dernier, qui n’a pas connu son père, a été adopté à l’âge de 10 ans par le mari de sa mère.

« Vous entendez les bêtises que vous dites ? », lui a rétorqué le conseiller régional d’Île de France socialiste. C’en était trop pour M. Guaino qui s’est levé de sa chaise pour se diriger vers la sortie. « La politique, c'est sérieux ! Quand on la fait de cette manière, en se roulant dans le caniveau, en mentant sans arrêt... (...) Je refuse de débattre dans ces conditions ! », a lâché le député UMP des Yvelines avant de claquer la porte – au sens littéral.

En février 2012, Henri Guaino s’était déjà illustré par une colère sur France 3 Ile-de-France à l’encontre de Jérôme Guedj, aujourd'hui député PS de l'Essonne.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This